La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 319,53
    -105,96 (-0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Sans quiconque au volant, cette voiture de location se présente chez vous

Image © Challenges — E. Bergerolle

Si la conduite autonome veut éradiquer le chauffeur de taxi, la conduite à distance ambitionne juste de convoyer les voitures de location d’un client à l’autre. Une manière d’accélérer leur rotation et de réduire les coûts d’exploitation. Dès maintenant, et pas dans dix ans.

La profession de chauffeur de taxi a encore de belles années devant elle. Car hormis quelques villes américaines qui autorisent l’expérimentation de voitures sans chauffeur, la règle universelle reste que chaque véhicule doit être placé sous la maîtrise d’un être humain. “A ceci près que la loi ne précise pas si le conducteur doit se tenir à bord du véhicule”, nuance Enn Laansoo, fondateur de Elmo Rent. Cette entreprise d’autopartage fondée en 2013 en Estonie s'est donc mise en tête de piloter à distance ses Nissan Leaf et Renault ZOE, pour les déposer à l’adresse indiquée par ses clients. Objectif, “révolutionner la location à court terme des véhicules électriques”.

Plus besoin de se soucier du parcmètre : en fin de location, la voiture repart toute seule vers son prochain client

Elmo n’est pas seul sur ce créneau prometteur. En Angleterre par exemple, Imperium Drive montrait en janvier 2022 comment un “superviseur installé devant l’écran de son ordinateur” peut prendre le contrôle d’un petit quadricyle électrique distant de plusieurs dizaines de kilomètres, pour le conduire jusqu’à l’adresse indiquée par la personne qui en réserve l'usage.

Le principe suivi par Elmo est exactement le même. “Une fois arrivé à destination, le client qui loue l’une de nos voitures électriques signifie la fin de sa course via notre application”, explique Enn Laansoo. “Un message est alors automatiquement adressé à l’un de nos superviseurs, qui prend le relais et conduit le véhicule jusqu’à son prochain locataire, sans personne au volant.”

Lire aussi

En découle un avantage appréciable pour le client citadin, qui “n’a pas besoin de se préoccuper de trouver un emplacement de stationnement autorisé” au moment de restituer le véhicule. Cette souplesse d’utilisation est au cœur de la stratégie de Elmo, qui souhaite rendre la location d’une voiture partagée “aussi facile, aussi pratique et aussi rapide que la réservation d’un taxi ou d’un VTC”. La course devrait même revenir moins cher, c[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Mercedes autonome : derrière cette réussite allemande, une innovation françaiseGuider la voiture autonome juste avec des caméras? Le choix controversé de TeslaConduite autonome: Mercedes obtient avant Tesla une homologation crucialeLes moustiques vont-ils tuer la voiture autonome?Frais de déplacement: le covoiturage peut-il être pris en charge par l'employeur?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles