La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 496,00
    -2 088,23 (-5,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Quick commerce: pourquoi Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, a choisi d'investir dans Cajoo

·2 min de lecture

Alors que les acteurs du Quick commerce progressent à vitesse grand V en France, Carrefour vient de prendre une prise de participation minoritaire au capital de l'un d'eux, le français Cajoo. Dans quel but? Et pourquoi celle-là plus qu'une autre? L'analyse de Challenges.

C'était prévisible. Face à la progression fulgurante des acteurs du quick commerce, ces start-up de livraison de courses express, en moins de 15 minutes, , tôt ou tard, il fallait s'attendre à ce que les distributeurs réagissent. Et c'est Carrefour qui a dégainé en premier. Mercredi 28 juillet, en présentant , Alexandre Bompard a annoncé une prise de participation minoritaire, mais significative, dans la start-up Cajoo, lancée en février dernier seulement.

"Nous voulons être sur ce nouveau segment"

"La logique est très simple, a expliqué le PDG lors d'une conférence téléphonique. Nous avons décidé de mettre un gros accent sur la livraison à domicile. Nous voulions être les leaders, et nous le sommes en France. Et nous voulons être présents sur ce nouveau segment qu'est le quick commerce. Les fondateurs de Cajoo sont de très bons entrepreneurs. Nous allons les aider à accélérer leur développement, et dans le même temps, c'est une opportunité pour nous d'être présents au début de cette nouvelle tendance." Il y a quelques années, Carrefour, faute de croire dans ce modèle peu rentable.

Cette fois, hors de question d'être pris de vitesse. Le distributeur mettra à disposition de Cajoo sa centrale d'achat et son expertise dans les assortiments et le choix des emplacements, tandis que le spécialiste des dark stores -des petits entrepôts façon supérettes sans clients- partagera son savoir-faire opérationnel. Dans la foule d'acteurs qui ont déboulé sur ce segment, Alexandre Bompard aurait pu choisir le turque Getir, un britannique tel que Zapp ou Dija, ou un allemand, en optant pour Gorillas ou Flink. Alors, pourquoi avoir jeté son dévolu sur le petit poucet français?

Lire aussi

Des motifs patriotiques et pragmatiques

Les raisons sont multiples. Tout d'abord, plusieurs concurrents de Cajoo se sont déjà jetés dans les bras d'investisseurs puissants, en menant des levées de fonds record ces derniers mois: 500 millions de dollars pour Getir le 4 juin, 240 millions pour Flink tr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles