A qui va profiter le crédit d'impôt de 20 milliards ?

Le coup de pouce décidé par le gouvernement pour remettre de la compétitivité dans les entreprises ne va pas profiter à tous de la même manière. Les services aux particuliers sont le secteur où l'impact sur le coût du travail du crédit d'impôt de 20 milliards d'euros aux entreprises serait le plus important, selon des calculs réalisés par l'institut COE-Rexecode.

Les services aux particuliers bénéficieraient de 2,10 milliards d'euros, ce qui représente 4,0% du coût du travail, c'est-à-dire de la masse salariale cotisations sociales comprises, a indiqué lundi cet institut proche du patronat, au cours d'une conférence de presse.

Ce secteur serait suivi du commerce (3,3% du coût du travail) et de la construction (3,3% également), a précisé l'analyste Pascale Scapecchi.

Allègement de 2,7% du coût du travail

En montants, le premier bénéficiaire serait l'industrie, au coeur du débat sur la perte de compétitivité de la France, avec 20% du montant total. L'effet sur le coût du travail y serait de 2,4%. Au deuxième rang des bénéficiaires en montants figurerait le commerce (19%).

Sur l'ensemble des entreprises, le crédit d'impôt annoncé début novembre par le gouvernement à la suite de la publication du rapport de l'industriel Louis Gallois sur la compétitivité représenterait 2,7% du coût du travail.

L'analyste précise qu'elle a dû poser plusieurs hypothèses complémentaires qui ne figuraient pas dans le projet pour effectuer ses calculs.

Dispositif encore incertain

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait précisé que le crédit d'impôt se traduirait par une baisse du coût du travail de

... Lire la suite sur Challenges