La bourse ferme dans 51 min
  • CAC 40

    6 515,35
    -42,05 (-0,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 738,59
    -38,79 (-1,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 772,84
    -226,20 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0046
    -0,0046 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 763,70
    -7,50 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    21 370,50
    -2 108,34 (-8,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    509,60
    -32,00 (-5,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,85
    +0,35 (+0,39 %)
     
  • DAX

    13 573,56
    -123,85 (-0,90 %)
     
  • FTSE 100

    7 558,30
    +16,45 (+0,22 %)
     
  • Nasdaq

    12 736,36
    -228,98 (-1,77 %)
     
  • S&P 500

    4 237,58
    -46,16 (-1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1809
    -0,0124 (-1,04 %)
     

Questeur de l’Assemblée, un poste stratégique et confortable

AFP/Archives - Anne-Christine POUJOULAT

Les députés Éric Woerth et Marie Guévenoux ont été désignés par la majorité présidentielle pour occuper cette fonction qui procure de nombreux avantages.

Son transfert vers la macronie n’aura pas été totalement vain. Certes, Éric Woerth n’aura pas décroché de maroquin ministériel ni . Mais il pourra se consoler avec le poste de questeur, qui devrait lui être attribué ce mercredi 29 juin. A 66 ans, il occupera encore une fonction stratégique du Palais Bourbon, après avoir dirigé pendant cinq ans la prestigieuse commission des finances. Il siègera aux côtés de la députée de l’Essonne, Marie Guévenoux, une autre transfuge de LR, désignée par la majorité présidentielle. Le troisième strapontin est réservé à un membre de l’opposition, Éric Ciotti se voyant bien rempiler pour cinq ans de plus. Peu connue du grand public, la position de questeur n’en recèle pas moins de nombreux avantages.

Lire aussi

5.000 euros en plus par mois

Le docteur Guillotin, devenu tristement célèbre pour avoir donné son nom à la machine à décapiter les condamnés, fut le premier à occuper cette fonction en 1789 même si le terme officiel de questeur ne fut consacré qu’en 1803, sous Napoléon Bonaparte. "C’est un poste important puisque ce sont les questeurs qui s’occupent de tous les problèmes matériels de l’Assemblée (investissements, maintenance, paie, immobilier...) et qui préparent le budget", rappelle l’ancien député René Dosière, .

Alors que les députés de base sont rémunérés 7.240 euros brut par mois, les questeurs touchent 12.264 euros. De quoi en faire les deuxièmes personnages les mieux payés de l'Assemblée, derrière le président (14.538 euros). Chacun d’entre eux bénéficie aussi d’un logement de fonction au sein de l’hôtel de la Questure, une annexe du Palais Bourbon. Particularité de ces appartements, ils sont dotés de grands salons de réception que les questeurs peuvent utiliser eux-mêmes ou prêter aux députés qui en font la demande. Ces salons sont gérés par un maître d’hôtel. Enfin, une voiture avec chauffeur, un secrétaire et un collaborateur supplémentaire sont mis à leur disposition.

Lors du dernier quinquennat, ces privilèges ont[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles