La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1867
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 305,41
    -941,67 (-2,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,35
    -15,09 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Qu'est-ce qu'une complémentaire santé ? Peut-on s'en passer ?

·1 min de lecture

Depuis 2015 et la loi ANI, l'ensemble des salariés du privé sont, sauf dérogation, obligatoirement couverts en complémentaire santé par le contrat de groupe souscrit par leur employeur. Mais, bien souvent ce contrat, pris en charge par l'entreprise pour au moins 50 % de sa cotisation, n’accorde que les garanties prévues par le panier minimum imposé par la loi. De ce fait l’assuré ne bénéficie pas de garanties très étendues et voit une part de ses dépenses de santé demeurer à sa charge, car très souvent, seuls les soins courants sont bien pris en charge et dans la limite du ticket modérateur. Pour le reste, pas ou peu de garanties.

Souscrire en plus un contrat complémentaire santé individuel est donc la solution pour les salariés qui souhaitent bénéficier de meilleures garanties.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Comme indiqué précédemment, il est parfaitement possible de souscrire un deuxième contrat à titre individuel celui-là, pour bénéficier de garanties plus complètes. Dans ce cas, le contrat souscrit à titre individuel interviendra comme une surcomplémentaire. Il s’agit d’une garantie destinée à la prise en charge de la part de frais de soins restant à la charge du patient après intervention de la Sécurité sociale et de la complémentaire santé de l’entreprise.

La surcomplémentaire peut généralement être souscrite auprès de l’assureur qui garantit le contrat collectif de l’entreprise, mais il existe également une possibilité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Les arnaques aux placements sont en hausse en 2021”, selon Claire Castanet, directrice des relations avec les épargnants de l’AMF
Une réduction d’impôt pour inciter les Français à faire du bénévolat ?
Une famille américaine reçoit 50 milliards de dollars sur son compte, par erreur
Elle tombe sur un faux taxi et doit payer une somme folle pour un Paris-Orly
Passer à l’électricité verte, ce n’est pas forcément plus cher

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles