Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 967,83
    +543,74 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,91
    +62,01 (+4,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Qu'est-ce que l'«antisunscreen», cette pratique qui inquiète avant l’été ?

Lea/Adobe Stock

L’été arrive et avec lui le soleil qui tape à répétition. Pour se protéger tout en profitant des rayons, il faudra bien penser à la crème solaire. En effet, au-delà des désagréables coups de soleil, une exposition trop importante peut être nocive pour la santé. 80 % des cancers cutanés sont dus à une surexposition non protégée, surtout pendant l’enfance, rapporte Midi Libre, le 24 juin 2024. Pour autant, cela ne semble pas inquiéter tout le monde. Au contraire, un mouvement prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux : l'«antisunscreen».

Des influenceurs incitent les parents et leur progéniture à ne pas utiliser de crème solaire. Derrière cette recommandation, une crainte : celle que la peau absorbe des produits chimiques dans la crème. Par ailleurs, d’autres avancent que les pores de la peau seraient obstrués, privant de vitamine D ceux qui utilisent de la crème solaire. Dans un communiqué, l’Ordre des chimistes du Québec a décidé de réagir : «Nous observons la propagation de ces fausses informations concernant la crème solaire.»

Les scientifiques rappellent qu’il «est crucial de se fier à des données scientifiques solides et de rejeter les discours basés sur la peur». En effet, l’ordre des chimistes indique que «les crèmes solaires sont développées pour protéger la peau des effets nocifs des rayons ultraviolets (UV) du soleil». Et de détailler : «Les ingrédients actifs, qu’ils soient minéraux ou chimiques, agissent en absorbant, reflétant ou dispersant les rayons UV. Les recherches (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pellerin, Montebourg, Villepin... Ces politiques qui se reconvertissent dans les affaires
Législatives 2024 : quels sont ces «emplois sensibles» que le RN veut interdire aux binationaux ?
Libération de Julian Assange : c’est quoi cet accord trouvé avec les Etats-Unis ?
Incendie près du BHV à Paris : ce que l'on sait
Coco.gg : pourquoi le site de discussion a-t-il été contraint de fermer ?