Publicité
Marchés français ouverture 1 h 5 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 804,15
    +158,04 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 742,16
    +133,22 (+0,72 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 176,34
    -479,95 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 487,64
    +19,54 (+1,33 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Qu'est-ce que la fièvre de Lassa, ce virus qui suscite l'inquiétude en Île-de-France ?

Mufid Majnun - Unsplash

Comme nous vous l'indiquions ce matin, un homme est hospitalisé à l’hôpital militaire Bégin, à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne, car souffrant de la fièvre de Lassa. Cette maladie peu commune en France est une fièvre hémorragique qui se propage surtout en Afrique de l’Ouest. Bien que le patient se porte bien, une enquête épidémiologique a été lancée afin d’identifier les cas contact à risque. En effet, ce virus peut se transmettre par contacts cutanés muqueux avec les fluides du patient infecté, tels que le sang et la salive. Les cas recensés sont sous surveillance et doivent alerter les autorités sanitaires en cas d’apparition de symptômes.

Découverte en 1960 à Lassa, au Nigeria, ce virus est une zoonose, c’est-à-dire qu’il passe de l’animal à l’homme. Il se transmet tout d'abord au travers des rongeurs avant de passer d'humain à humain. La maladie est généralement asymptomatique chez 80 % des patients, mais peut potentiellement entraîner des complications graves. Plusieurs organes peuvent en effet être touchés, en particulier les reins, le foie et la rate. La fièvre de Lassa, lorsqu’elle est symptomatique, se déclare 6 à 21 jours après l’infection du patient. Les symptômes peuvent inclure la fièvre, des vomissements, des nausées, de l’asthénie (fatigue), des maux de tête, des douleurs musculaires et des douleurs abdominales.

Si le taux de létalité est estimé à 1 % par l’Organisation mondiale de la Santé, ce taux grimpe à 15 % pour les cas graves en milieu hospitalier. Les femmes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Daniel Kretinsky, David Layani, John Lavine, Georges Schindler : qui pourra sauver Atos ?
Un A330 de la compagnie Corsair dérouté au-dessus de la Normandie
Cyberattaque de l'hôpital de Cannes : quelles sont les données dérobées par les hackers de Lockbit ?
Testeur de produits Amazon : les autorités alertent sur cette nouvelle arnaque
Un cas de fièvre de Lassa détecté en Île-de-France : ce que l’on sait