Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 917,97
    +142,59 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0654
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 408,30
    +10,30 (+0,43 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 244,65
    +791,48 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 383,26
    +70,64 (+5,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,23
    +0,50 (+0,60 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 231,73
    -369,77 (-2,37 %)
     
  • S&P 500

    4 955,63
    -55,49 (-1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Qu'est-que la concurrence pure et parfaite ?

Qu'est-que la concurrence pure et parfaite ?

La concurrence est la situation de la compétition qui s’exerce sur un marché économique donné. En fonction du marché et de ses acteurs, la concurrence peut prendre différentes formes.

Elle peut être pure, parfaite ou imparfaite.

Dans l’idéal, la structure du marché concurrentiel doit comporter des vendeurs et des acheteurs en nombre suffisant pour qu’aucun n’ait une puissance suffisante pour pouvoir peser sur les prix du marché et en modifier l’équilibre.

La concurrence pure et parfaite est un concept économique qui décrit un marché idéal remplissant un certain nombre de conditions qui seront précisées par après.

PUBLICITÉ

Ces diverses hypothèses permettent de comprendre comment les prix sont déterminés en fonction du comportement des entreprises et des mécanismes des marchés.

Il faut garder à l’esprit que cette théorie est fondée sur une structure hypothétique basée sur l’équilibre général des marchés.

La concurrence pure et parfaite est l'un des fondements de la théorie néoclassique. Léon Walras, fondateur de ce courant de l'économie, expose le principe de la concurrence pure et parfaite en 1874 dans son ouvrage Éléments d'économie politique pure.

Pour que la concurrence soit pure, cinq conditions doivent être satisfaites.

Les économistes parlent d’agents économiques. Il doit être tel qu’aucun ne puisse influencer à lui seul les prix. C’est la situation que l’on décrit quand on parle de « l’atomicité du marché ».

Ceci suppose que tous les produits livrés par les entreprises présentent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mont-Saint-Michel : une publicité géante provoque la colère des habitants
BNP Paribas décolle en Bourse, les actionnaires de la banque vont être gâtés
Cyberattaque : est-ce que votre entreprise est bien protégée ?
CAC 40 : la Bourse continue sur sa lancée positive, l'économie américaine reste en forme
Casino : un ancien secrétaire d'Etat va prendre la tête du conseil d'administration