La bourse est fermée

Quentin Tarantino tire son épingle du jeu aux Golden Globes, Martin Scorsese bredouille

Quentin Tarantino et Sam Mendes peuvent avoir le sourire. "Once Upon a Time... in Hollywood" et "1917", drame historique, se sont illustrés dimanche soir lors de la soirée des Golden Globes, qui lancent traditionnellement la course aux prix cinématographiques à Hollywood, avec en ligne de mire les Oscars. Déception pour Netflix qui dominait les nominations avec 34 candidats au total, la plateforme de streaming et ses milliards de dollars n'ont obtenu qu'un modeste Golden Globe pour le cinéma. Il s'agit de Laura Dern, sacrée "meilleure actrice dans un second rôle" pour "Marriage Story", pourtant donné favori avec six sélections au total.

Quentin Tarantino a été récompensé par le prix de la "meilleure comédie" ainsi que celui du scénario pour son film, véritable ode à l'Hollywood des années 1960 et au cinéma de son enfance. Brad Pitt a enfin reçu le Golden Globe du meilleur second rôle mais "Once Upon a Time... in Hollywood" a manqué de peu le grand chelem. Leonardo DiCaprio s'est incliné face à l'outsider Taron Egerton, sacré "meilleur acteur dans une comédie" pour son rôle d'Elton John dans le biopic "Rocketman".

>> A lire aussi - Une star d'Hollywood fait la promotion de Boursorama

L'autre vainqueur de cette soirée pleine de paillettes et de champagne est incontestablement "1917", "grosse surprise" pour son réalisateur Sam Mendes. Drame historique consacré à la Première Guerre mondiale, le long-métrage a été distingué dans la catégorie phare du meilleur film dramatique et du meilleur réalisateur. "1917" met en scène deux jeunes soldats britanniques perdus dans ce conflit et qui se retrouvent chargés d'une mission quasiment impossible. Tour de force de réalisation, la course contre la montre des deux jeunes gens est tournée comme un plan-séquence long de deux heures, qui a visiblement plu au jury de l'Association de la presse étrangère d'Hollywood qui décerne les Golden Globes.

>> A lire aussi - Dans le collimateur de #metoo, Harvey Weinstein en procès pour agressions sexuelles

Lourde

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'armée française va équiper ses militaires de 70.000 pistolets Glock
Crédit immobilier : à quel taux pouvez-vous emprunter en ce début d’année ?
Airbus : plus de 7.300 A320neo ont fait l’objet de commandes fermes
Cigarettes : joli coup de filet pour les douanes françaises
RATP : non, le trafic des métro ne s'améliore pas du tout