La bourse ferme dans 2 h 25 min

Quels sont les villes et villages où il fait bon vivre en France ?

Ce classement a été établi par l'association Villes et villages où il fait bon vivre en se basant sur 182 critères officiels fournis par l’Insee.

C’est une enquête colossale, qui aura pris deux ans. Le JDD révèle le classement des villes et des villages où il fait bon vivre en France. Ce sont 182 critères officiels fournis par l’Insee, divisés en huit critères (éducation, commerces et services, santé, sports et loisirs, solidarité, qualité de vie, transports) qui ont été utilisés par l’association Villes et villages où il fait bon vivre pour classer les quelque 34.841 communes de l’Hexagone.

"Il n’y a pas d’élément déclaratif de ressenti des habitants et, à titre individuel, l’un pourra considérer mal vivre dans une ville bien classée, ou inversement", explique au JDD Thierry ­Saussez, président de l'association Villes et villages où il fait bon vivre. "Nous avons privilégié des données 100 % quantitatives et objectives, seule façon de comparer. Ainsi, les politiques conjoncturelles des élus locaux ou les initiatives hyper localisées ne sont pas prises en compte."

Annecy et Peltre (Moselle) en tête

A ce petit jeu, c’est Annecy qui est en tête des villes de plus de 2.000 habitants, devant Bayonne et La Rochelle. Parmi les atouts d’Annecy, le JDD cite sa localisation géographique, son taux de chômage très bas ou le fort pouvoir d’achat de ses habitants (dont une partie travaille en Suisse, où les salaires sont plus élevés en France). De quoi compenser l’augmentation des prix de l’immobilier et la hausse de la population, ainsi que les risques qui vont avec (étalement urbain, saturation du trafic).

Le top 5 est complété par Angers et Le Mans. Quelques grandes villes se distinguent, comme Nice (6e), Bordeaux (8e) ou Strasbourg (11e). Toulouse (29e), Lyon (56e), Paris (58e), Marseille (85e) et Lille (86e) sont loin dans ce classement, plombés par différents critères comme la sécurité ou les difficultés dans les transports. Courbevoie (33e) et Levallois-Perret (34e) sont quant à elles les deux premières villes de la région parisienne

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :