La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 001,77
    -662,26 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Quels sont les risques de la sous-location?

·2 min de lecture

PRATIQUE- Vous êtes propriétaire ou locataire d'un bien? Vous vous questionnez sur la sous-location? Elle comporte certains risques, notamment pour le logement, mais aussi pour vous.

La sous-location est parfois tentante pour un locataire. Et ce pour des raisons tout à fait louables. Trouver un logement dans certaines zones où le marché immobilier est tendu n'est pas un exercice facile. Alors, quand on a trouvé l'appartement de ses rêves, il n'est pas évident de le laisser partir. La sous-location est une solution temporaire qui peut permettre de conserver son logement pendant quelques mois. Évidemment, cela ne se fait pas sans risques. En tant que locataire, votre bail ne vous permet pas nécessairement de le faire. Et si vous en avez le droit, il est fortement conseillé d'informer votre propriétaire pour éviter les tracas. Si vous êtes propriétaire, informez-vous sur les risques avant de vous engager.

Les risques d'une sous-location

Quand vous signez un bail avec un , vous le rencontrez et vous lui demandez certaines garanties financières avant de prendre cet engagement contractuel. Vous exigez également qu'il ait une assurance habitation avant de rentrer dans les lieux. En revanche, vous ne rencontrez pas un sous-locataire. De fait, vous n'avez pas la possibilité de lui demander les mêmes garanties qu'à votre locataire. Évidemment, en tant que propriétaire d'un bien loué, vous devez disposer d'une assurance habitation ainsi que d'une assurance responsabilité civile. Mais cela ne vous protège pas de tout. Si le sous-locataire n'est pas respectueux des lieux, vous pouvez faire face à des dommages importants sur votre bien immobilier, voire sur votre mobilier et vos équipements, pour une location meublée notamment. Et cela peut coûter beaucoup d'argent.

Encadrer une sous-location

Si vous êtes en bons termes avec votre , discutez-en ensemble. Si ce dernier prend la peine de vous contacter pour vous faire part de ses intentions de sous-location, imposez vos propres exigences et établissez vos règles. Vous pouvez par exemple lui permettre de le faire sous certaines conditions afin de l'accommoder. Cependant, il serait judicieux de demander une assur[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles