La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 794,14
    +52,99 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    15 283,08
    +56,37 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1592
    -0,0023 (-0,20 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    53 768,39
    -1 536,91 (-2,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 496,30
    -8,85 (-0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 582,32
    +15,84 (+0,35 %)
     

Quels sont les fruits et légumes qui devront se passer de plastique en 2022?

·2 min de lecture

Un décret, issu de la loi anti-gaspillage votée début 2020, sera publié mardi 12 octobre 2021. Il prévoit d’interdire l’emballage plastique sur les fruits et légumes à partir de janvier 2022. Il existe néanmoins des exceptions jusqu’en 2026.

Bientôt la fin des haricots pour l’emballage plastique sur les fruits et légumes?, dimanche 10 octobre, les détails du décret interdisant les emballages en plastique pour les fruits et légumes bios et non bios. Signé par la ministre de la Transition écologique , il sera publié mardi 12 octobre. L’hebdomadaire répertorie les légumes qui seront concernés par cette interdiction dès le 1er janvier 2022: "Les poireaux, les courgettes, les aubergines, les poivrons, les pommes de terre, les carottes "normales", tomates rondes, oignons, les navets "normaux", les choux et les choux-fleurs, les courges, les panais, les radis, les topinambours ainsi que les légumes racines".

Puis les fruits: "les pommes, les poires, les bananes, les oranges, les clémentines, les kiwis, les mandarines, les citrons, les pamplemousses, les prunes, les melons, les ananas, les mangues, les fruits de la passion et enfin les kakis". Les fruits et légumes partiellement "lavés ou dont les fanes ont été enlevés" sont aussi concernés par ce décret. Une sanction de 15.000 euros est prévue ainsi qu’une astreinte de 1.500 euros si le décret n’est pas respecté.

Des exceptions

Mais pour d’autres fruits et légumes, il faudra attendre pour voir leur emballage plastique disparaître dans les grandes et moyennes surfaces. C’est le cas des tomates côtelées, des oignons, des navets, des pêches, des nectarines et des haricots verts qui pourront attendre jusqu'au 30 juin 2023. Les épinards, les endives, les salades, les asperges et les champignons pourront patienter quant à eux jusqu’au 31 décembre 2024. Enfin, les fruits rouges (framboises, fraises, groseilles…), les fruits mûrs à point (ayant la mention contrôlée indiqué) et les graines germées auront jusqu'au 30 juin 2026 pour se délester de leur emballage plastique.

Des exceptions temporaires sont également présentes pour les fruits et légumes qui sont empaquetés dans "des lots de 1,5 kilo ou plus et ceux qui ont un risque de détérioration" lors de leur vente: "Ce[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles