La bourse ferme dans 6 h 41 min
  • CAC 40

    6 531,15
    +2,83 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 752,69
    -3,37 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0177
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 777,20
    +0,50 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    23 007,23
    -581,37 (-2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,49
    -16,32 (-2,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,71
    +0,60 (+0,68 %)
     
  • DAX

    13 656,31
    +29,60 (+0,22 %)
     
  • FTSE 100

    7 497,55
    -18,20 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2055
    +0,0003 (+0,03 %)
     

Quels sont les drones de guerre que l’Iran peut vendre à la Russie ?

Un signe que l’invasion russe ne se déroule pas comme prévu, des représentants de Moscou se sont rendus en Iran pour acheter des drones, selon le renseignement américain. Téhéran se spécialise depuis longtemps dans les appareils volants téléguidés et dispose de nombreux modèles mortels à proposer à la Russie.

Des drones iraniens vont faire partie de l’arsenal russe. L’information a été révélée par le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, le 11 juillet dernier lors d’une conférence de presse à la maison blanche. Il n’est pas clair encore quels modèles seront envoyés par Téhéran, mais les États-Unis ont récupéré les images satellites d’officiels russes en visite dans des hangars à drones en Iran. De plus, l’administration américaine a indiqué que des soldats russes se forment déjà à l’utilisation de drone de guerre dans le Moyen-Orient. Ce qui signifie que Moscou espère déployer ces appareils le plus rapidement possible sur le front en Ukraine.

Pour le Kremlin, il s’agit d’un aveu de faiblesse, mais pour l’Ukraine c’est plutôt une mauvaise nouvelle. En effet, la deuxième puissance militaire au monde dispose de son propre drone de guerre de type MALE (altitude moyenne longue endurance), l’Orion-E, mais jusque-là sa présence sur le terrain se résume à quelques rares interventions. La vraie star des airs depuis le début de l’invasion est le Bayraktar TB2 turc utilisé par les Ukrainiens, qui se font un plaisir de diffuser les vidéos de frappes sur les réseaux sociaux.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles