Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 444,67
    +1 179,49 (+2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 218,18
    +19,61 (+1,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Dans quels cas les pharmaciens vont-ils être autorisés à prescrire des antibiotiques ?

Le ministre de la Santé Aurélien Rousseau explique comment les pharmaciens pourront désormais prescrire des antibiotiques, pour les cystites et les angines.

Dans une pharmacie à Colomiers (Haute-Garonne), le 23 mars 2023.
Dans une pharmacie à Colomiers (Haute-Garonne), le 23 mars 2023.

MÉDICAMENTS - Il va y avoir du changement en pharmacie. Parmi les mesures sur la santé dévoilées jeudi 31 août par le gouvernement, de nouvelles compétences sont données aux pharmaciens.

La Première ministre autorise ainsi à ceux-ci de « prescrire des antibiotiques » pour les cystites - infections urinaires - et les angines, « dès lors que (le pharmacien) aura réalisé un test pour confirmer l’origine bactérienne » de la maladie et un entretien avec le patient. Il pourra ainsi « délivrer directement » l’antibiotique, pour « favoriser l’accès » à ces actes de soin courants.

Dans la matinale de franceinfo ce vendredi 1er septembre, le ministre de la Santé Aurélien Rousseau a développé sur le protocole qui sera mis en place pour déterminer ce qui est d’origine bactérienne ou virale.

PUBLICITÉ

« Le pharmacien, d’abord, il faut qu’il soit intégré dans une équipe. Il y a un vrai protocole qui a été validé, parce qu’évidemment, il faut qu’il traite les cas qui sont les plus simples. Donc il fait un test d’orientation diagnostic rapide, il verra à ce moment-là si c’est bactérien ou si c’est un virus et il peut prescrire l’antibiotique », explique le ministre.

Un grand plus pour les personnes touchées par des cystites

« Sur la cystite, c’est quelque chose de très important pour nos concitoyennes, puisque c’est quelque chose qui est vécu régulièrement. Souvent ça se passe le week-end, c’est extrêmement douloureux, et vous savez quel médicament il faudrait prendre, le pharmacien le sait aussi, mais vous n’avez pas d’ordonnance », ajoute Aurélien Rousseau sur franceinfo.

« Par contre, il est essentiel de le dire, tout ça, c’est dans le cas d’un partage de tâches sous la supervision d’un médecin, et donc le pharmacien, il va d’abord vous poser des questions pour éliminer le risque que ce ne soit pas simplement une cystite, mais éventuellement quelque chose de plus grave, comme une pyélonéphrite, pour être sûr de ne pas passer à côté de quelque chose de grave, et là il vous orientera immédiatement vers un médecin », précise le ministre de la Santé, qui a succédé à François Braun le 20 juillet.

Avec cette mesure, l’exécutif poursuit ainsi son travail déjà engagé pour « élargir les compétences » de certains professionnels de santé, notamment en ville. Depuis début août déjà, les pharmaciens, ou sages-femmes peuvent prescrire et administrer certains vaccins, comme la grippe ou certains rappels de vaccins obligatoires.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour limiter les arrêts maladies, Aurélien Rousseau veut « plus de contrôles » et de « responsabilité collective »

La hausse de la franchise médicale est « à l’étude » mais pas celle des taxes sur les alcools, dit Cazenave

VIDÉO - La trousse à pharmacie naturelle des vacances