La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1412
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 577,27
    -1 487,82 (-3,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,89
    -23,84 (-2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Quels sont les avantages et inconvénients d'une société civile immobilière?

·2 min de lecture

CONSEILS - Vous pensez à créer une société civile immobilière? Cette forme juridique de société présente des avantages, mais aussi des inconvénients.

Fonder une société civile immobilière (SCI) présente certains avantages au niveau fiscal et permet notamment d’éviter l’indivision. Cependant, des obligations sont inhérentes à ce statut juridique. S’informer adéquatement est un prérequis pour se lancer dans l’aventure. En effet, ce n’est pas une simple formalité. Une SCI est une forme d’entreprise. Un gérant est donc désigné pour la diriger. Les associés sont coresponsables des dettes éventuelles de la SCI. Ils se partagent également les bénéfices générés par son activité, à hauteur de leur investissement. Si les avantages sont évidents, les inconvénients le sont tout autant. Découvrez les informations importantes à propos des sociétés civiles immobilières.

Pourquoi choisir une société civile immobilière (SCI)?

La SCI est commune. De nombreuses familles y ont recours pour contourner les règles fiscales en matière d’. Une SCI peut être formée par deux ou plusieurs associés. Elle est souvent privilégiée par rapport au régime de l’indivision. Ce dernier n’a pas toujours bonne réputation et est parfois la cause de ruptures familiales. En effet, en raison de l’indivision, les héritiers d’un bien doivent se mettre d’accord pour le garder ou le vendre.

Elle crée également de nombreuses obligations entre les cohéritiers puisqu’ils ont tous des droits sur la totalité du bien en indivision. Pour prendre une décision, la majorité des ⅔ des parts doit voter en sa faveur. Bref, cela est souvent compliqué. D’autant plus qu’à cela s’ajoutent les droits de succession. La SCI répond à ces différents problèmes. Chaque associé a des parts dans la société. En fonction de leurs montants, il acquiert un droit proportionnel sur le bien. Cette forme juridique permet aussi de céder plus facilement son à ses héritiers.

Quels sont les avantages de la SCI?

Le statut de société offre une transparence appréciable tant entre les membres d’une même famille qu’entre des associés. L’investissement dans le bien est défini en fonction de la part po[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles