La bourse est fermée

Quelles sont les villes françaises les plus endettées par habitant et les mieux gérées?

1 / 2

Quelles sont les villes françaises les plus endettées par habitant et les mieux gérées?

A l'approche des élections municipales, la fondation Ifrap, un think tank libéral, a analysé les comptes 2018 des 380 plus grandes communes de France, ainsi que les comptes de leur intercommunalité et les budgets annexes. Ont été décortiqués les dépenses et les investissements "pour déterminer la façon dont la dette et les impôts pèsent sur la population de chacune d'entre elles". 

Evaluer notamment la dette par habitant "permet  de remettre les curseurs un peu à leur place", explique ce mercredi sur BFM Business la directrice de l'Ifrap Agnès Verdier-Molinié.

Ainsi, selon les calculs de la fondation, parmi les grandes villes les plus endettées, on retrouve notamment Levallois-Perret (avec une dette par habitant de 5.473 euros), Aubagne (4.826 euros), Agde (4.541 euros), Bagnolet (4.196 euros) ou encore Saint-Maur-des-Fossés (3.511 euros).

A Paris, cette dette atteint 3.055 euros. Un chiffre qui n'est pas contesté par la mairie, assure la responsable. Parmi les autres villes de plus de 150.000 habitants, c'est Nice qui arrive en tête (4.133 euros de dettes par habitant), suivie de Grenoble (3.712 euros), Marseille (3.536 euros) et Saint-Etienne (3.229 euros), qui arrive juste devant la capitale.

Une dette souvent cachée dans les budgets annexes

"Sur la ville de Bordeaux, vous allez avoir 1.900 euros par habitant (1.943 euros très exactement, NDLR) et puis à Villeurbanne vous aurez 1.600 euros par habitant" (1.622 euros plus précisément)....

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi