La bourse ferme dans 8 h 14 min
  • CAC 40

    6 436,52
    +6,33 (+0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 743,59
    +2,08 (+0,06 %)
     
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0517
    -0,0038 (-0,36 %)
     
  • Gold future

    1 810,30
    -8,60 (-0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    28 325,01
    -787,61 (-2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    668,86
    +426,18 (+175,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    113,41
    +1,01 (+0,90 %)
     
  • DAX

    14 195,55
    +9,61 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 519,16
    +0,81 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 577,24
    -25,28 (-0,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2416
    -0,0077 (-0,61 %)
     

Quelles sont les différentes manières de rompre un contrat de travail?

PRATIQUE- Il existe plusieurs manières de rompre son contrat de travail. Certaines sont à l'initiative du salarié, comme la démission, d'autres résultent de difficultés avec l'entreprise.

Même si vous êtes en CDI, vous pouvez quitter votre entreprise. Mais pour cela, il faut rompre votre contrat de travail dans les formes. Plusieurs procédures s'offrent à vous. Si vous avez trouvé un autre poste ailleurs, vous pouvez démissionner de votre emploi actuel. Vous pouvez également négocier une rupture conventionnelle pour toucher une indemnité de départ. Mais il est également possible de quitter votre entreprise si votre situation personnelle le nécessite. Découvrez les différentes manières de rompre un contrat.

  • La démission

Ce type de rupture permet à un salarié de quitter son emploi sans avoir à donner de raison. Sachez qu'il n'existe que pour les salariés en CDI. Dans le cas d'un autre type de contrat, comme un CDD, un apprentissage ou une alternance, on parle de rupture anticipée, et les conditions à remplir sont plus spécifiques.

Quoi qu'il en soit, il n'existe pas de procédure légale particulière pour démissionner. La seule condition est que le départ soit à l'initiative seule du salarié. Il doit également informer son employeur de son intention de quitter son poste. Pour cela, il est fortement recommandé mentionnant plusieurs informations, comme votre identité, la durée de votre préavis et la date de départ que vous souhaitez.

Car même si vous pouvez démissionner à tout moment de votre carrière, vous devez respecter un préavis dont la durée varie en fonction des conventions collectives, des usages ou encore du droit local. En général, il dure entre un et trois mois.

Si vous choisissez ce type de rupture, sachez que vous n'aurez droit ni à des indemnités de départ ni à des allocations chômage, mieux vaut donc opter pour . A noter qu'il est possible, dans certains cas, de toucher des .

  • La rupture conventionnelle

Si vous souhaitez quitter votre entreprise, mais que vous n'avez pas encore trouvé un autre emploi, est la plus indiquée puisqu'elle donne droit à une indemnité de départ et au chômage. Mais pour cela, vous devez être en CDI et concl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles