La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 560,97
    -238,91 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Quelles sont les différences entre burn-out, bore-out et brown-out?

©CC0 Domaine public / Pxhere

PRATIQUE- Les maladies qui interviennent dans le monde du travail commencent à être prises en compte. Quelles sont les différences entre le burn-out, le bore-out et le brown-out?

C'est une réalité. De plus en plus de salariés admettent souffrir de dépression, par rapport à leur activité professionnelle. Mais les causes de ce mal-être peuvent être variables. Ainsi, il faut distinguer les différentes pathologies, toujours non reconnues, qui entrent dans le cadre du monde du travail. Si le commence à être compris et connu, connaissez-vous le bore-out ou le brown-out? Il est important de savoir distinguer ces différentes maladies, qui n'ont pas les mêmes causes. Focus sur ces pathologies, surnommées les 3B, qui empêchent l'épanouissement et le bien-être au travail, et agissent forcément sur la motivation et la productivité des salariés.

Le burn-out: l'épuisement au travail

Ces dernières années, le concept du burn-out est devenu familier et concerne de plus en plus de salariés. Auparavant invisible et incomprise, cette pathologie professionnelle commence à être plus connue. Le burn-out, c'est l'épuisement professionnel. Il peut résulter d'une charge trop conséquente au travail ou d'un nombre d'heures à effectuer trop important. Rentrent dans le cadre du burn-out: le manque de reconnaissance par sa hiérarchie du travail de l'employé, une pression professionnelle trop conséquente, des relations au sein de l'entreprise qui sont dégradées ou encore un environnement de travail difficile (mécontentement des clients, insécurité...).

Les conséquences de ce mal-être agissent . Épuisé, il est incapable d'effectuer ses tâches. Sur le plan de la santé, les effets peuvent être graves: dépression, addiction à des substances, isolement, troubles du sommeil et de l'alimentation... Face à cette pathologie, il est important de consulter un thérapeute. Les solutions doivent se trouver au sein du monde du travail: reconversion, changement de poste, discussion avec son employeur pour un allégement des tâches. Le burn-out est clairement au déficit du salarié, mais aussi de l'entreprise, car le manque de productivité est le premier effet négatif lié à la fatigue ext[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi