La bourse ferme dans 5 h 11 min
  • CAC 40

    6 565,57
    +11,71 (+0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 782,65
    +5,84 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0200
    -0,0058 (-0,56 %)
     
  • Gold future

    1 793,50
    -22,00 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    23 711,26
    -692,89 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,96
    +2,67 (+0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,03
    -4,06 (-4,41 %)
     
  • DAX

    13 803,56
    +7,71 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 499,16
    -1,73 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2066
    -0,0073 (-0,60 %)
     

Quelles aides sont mises en place pour les primo-accédants?

©cottonbro / Pexels

PRATIQUE - Pour favoriser l’investissement immobilier, des aides peuvent être accordées aux primo-accédants. Focus sur ces dispositifs qui peuvent permettre de franchir le pas et devenir propriétaire.

L’immobilier est un secteur en constant mouvement et il se porte plutôt bien malgré . Il n’en demeure pas moins que de nombreux Français sont encore locataires et souhaitent accéder à la propriété. On parle dans ce cas de primo-accédants, mais ce terme peut s’avérer trompeur. En effet, il ne s’applique pas seulement à des personnes qui achètent pour la première fois un bien immobilier. Ainsi, vous êtes considéré comme primo-accédant si vous n’avez pas été propriétaire d’une résidence principale depuis deux ans. À noter que si vous souhaitez réaliser un achat en couple, les deux personnes composant le foyer doivent remplir cette obligation pour être considérées comme primo-accédants. En revanche, si vous possédez une résidence secondaire ou que vous avez acheté un bien dans le cadre d’un , vous pouvez être primo-accédant. Un point important à connaître, puisque diverses aides peuvent dès lors être accessibles dans le cadre d’un investissement immobilier concernant une résidence principale, c’est-à-dire occupée au moins huit mois par an.

Les principaux prêts pour primo-accédants

Que ce soit au niveau de la fiscalité ou des aides, et 2023 ne fait pas exception à la règle. En revanche, certains prêts apparus il y a plusieurs années pour les primo-accédants sont toujours d’actualité. C’est notamment le cas du fameux prêt à taux zéro (PTZ). Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt sans intérêts, mais également sans frais de dossier. Il s’agit d’un crédit complémentaire qui ne peut excéder 40% de l’investissement total et doit donc être complété par un prêt bancaire classique. Il est accordé sous conditions de revenus et son montant varie en fonction de la zone géographique de l’investissement immobilier, mais aussi du nombre de personnes composant le ménage. La durée de remboursement du PTZ peut aller jusqu’à 25 ans, son remboursement pouvant être différé jusqu’à quinze ans. Le prêt à taux zéro est cumulable avec d’autres aides, notamment le PAS (prêt à l’accession s[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles