La bourse ferme dans 9 min
  • CAC 40

    5 801,89
    -28,76 (-0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 681,96
    -22,89 (-0,62 %)
     
  • Dow Jones

    30 873,15
    -50,99 (-0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 694,90
    -5,80 (-0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    39 989,66
    -1 550,12 (-3,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    951,51
    +8,33 (+0,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,59
    +1,76 (+2,76 %)
     
  • DAX

    13 958,33
    -98,01 (-0,70 %)
     
  • FTSE 100

    6 660,00
    +9,12 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    12 461,69
    -261,78 (-2,06 %)
     
  • S&P 500

    3 744,88
    -23,59 (-0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3810
    -0,0084 (-0,60 %)
     

"Queendom" : la scène drag-queen parisienne à l'honneur sur France Télévisions

·1 min de lecture

C'est un documentaire sur les drag-queens très éloigné de la téléréalité à succès Rupaul's drag race que diffusera Francetv Slash dimanche. Il s"appelle Queendom, 3 histoires drag et suit trois artistes drag-queens parisiennes : Le Filip, Shigo LaDurée et Cookie Kunty. Trois figures emblématiques bien connues des nuits queer de la capitale. Interrogés vendredi par Culture Médias, les deux co-réalisateurs, Marco Novoa et Simon Vivier expliquent avoir choisi ces artistes comme point de départ pour éviter de tomber dans un format trop classique.

>> Retrouvez tous les journaux des médias en replay et en podcast ici

"Ce qui était important pour nous, c'était de ne pas faire un documentaire très explicatif, très pédagogique ou très attendu sur l'histoire du drag. Faire 'Le drag pour les nuls' ne nous intéressait pas", prévient Marco Novoa. "Ce qui nous intéressait, c'était de suivre trois personnages qui étaient dans la scène drag française. On voulait faire découvrir cette scène à travers eux."

Du Covid-19 dans les paillettes 

Au-delà des apparences de spectacle et de paillettes, les réalisateurs ont voulu exploré la dimension politique du drag. "On voulait montrer ce que c'est que faire du drag aujourd'hui en France : à quoi on renonce, à quoi on s'expose", explique Simon Vivier.

Queendom est un documentaire à l’esthétique très soignée. Là encore, les deux co-réalisateurs ont essayé de s'éloigner des codes traditionnels des reportages sur ce sujet. Mais le documentaire a éga...


Lire la suite sur Europe1