La bourse ferme dans 5 h 43 min
  • CAC 40

    6 647,71
    -54,27 (-0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 164,91
    -30,01 (-0,72 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1738
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 755,40
    +5,60 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    36 477,38
    -1 355,78 (-3,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 060,70
    -48,22 (-4,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,44
    +0,14 (+0,19 %)
     
  • DAX

    15 539,40
    -104,57 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 060,30
    -18,05 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3710
    -0,0011 (-0,08 %)
     

"La quatrième vague est bien là" et "il y a aura un impact sur les hôpitaux", prévient le directeur de l'ARS

·1 min de lecture

Il l'annonce lui-même : il devrait être "déchargé de [ses] fonctions en Conseil des Ministres" mercredi 28 juillet. Interrogé par le Journal du Dimanche, Aurélien Rousseau revient sur la situation sanitaire dans le pays, et est affirmatif : "La quatrième vague est bien là". S'il reconnaît que la circulation du virus est différente sur tout le territoire, il rappelle qu'en une semaine, "l'incidence a doublé" avec une forte hausse notamment chez les 20-29 ans.

Si le rebond ne touche pas "encore les réanimations", de nouveaux patients arrivent chaque jour dans les services de maladies infectieuses, souligne Aurélien Rousseau. Et pour lui, le variant Delta menace une fois de plus d'avoir un impact sur les hôpitaux. "Au bout de trois vagues, on n'a plus aucun doute. Oui, il y aura un impact (…) le rouleau arrive, on l'entend déjà sans le voir, mais on n'est pas encore face au mur d'eau". La seule solution reste la vaccination, celle qui permettra aux hôpitaux de ne pas subir une "forte pression" et de "faire face".

>> A lire aussi - Covid-19 : avec la vaccination, le protocole sanitaire est allégé dans les Ehpad

Le directeur de l'ARS d'Île-de-France met en garde également, en rappelant que les dispositifs d'alerte ont déjà été réactivés. Et il alerte contre "une arrivée précoce de la vague en août", en particulier car de nombreux personnels hospitaliers sont en congé. Contrairement au président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, qui disait au Sénat que le vaccin ne suffirait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Depuis la Polynésie, Macron enjoint les Français à se faire vacciner
Pass sanitaire : le projet de loi adopté par le Sénat mais fortement remanié
Ce département expérimente volontairement le pass sanitaire
Pass sanitaire : les opposants maintiennent la pression sur le gouvernement
Vaccins : AstraZeneca promet une solution pour l'Asie du Sud-Est

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles