Marchés français ouverture 2 h 29 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,45 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,77 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 371,49
    +250,96 (+0,93 %)
     
  • EUR/USD

    0,9913
    +0,0028 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    18 010,18
    -77,79 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    20 570,88
    +64,14 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    463,48
    +5,07 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

Quatre valeurs à acheter pour profiter du nouveau contexte boursier

En 2022, l’indice phare parisien n’a pas fait d’étincelle avec un repli significatif. Le CAC 40 a même perdu jusqu’à 20% au cours de l’année avant de se reprendre cet été. Le bon accueil réservé à la plupart des publications semestriels a rassuré les investisseurs qui retrouvent progressivement le gout aux risques. Mais les menaces restent présentes : l'euro peine à rebondir face à un dollar puissant. Autre questionnement : La Fed se montrera-t-elle moins restrictive après deux trimestres consécutifs de contraction de l’économie américaine ? Dans la zone euro, l’inflation a atteint un nouveau record ce qui laisse à penser que la BCE n’aura pas d’autre choix que de réagir dès septembre. Sans parler des ruptures d’approvisionnement, de la pénurie de composants électronique, les risques géopolitiques (Ukraine, Taiwan), du ralentissement économique mondial, de l’augmentation des coûts de l’énergie. Dans un contexte de multiplication des risques, certaines entreprises se sentent pourtant suffisamment forte pour envisager l’avenir avec confiance. Au point même d’être encore plus ambitieux pour la suite de l’exercice. Voici nos actions préférées qui devrait bien résister aux nouvelles menaces qui émergent. Edenred Voila une action qui se comporte particulièrement bien dans un contexte pourtant peu propice aux valeurs de croissance. Ce champion tricolore des solutions de paiement dédiées au travail vient de publier des comptes semestriels record. Sur les six premiers mois de l’année, ses revenus ont enregistré une croissance à deux chiffres, à 922 millions d’euros (+18,1% à périmètre et changes constants). Une performance qui s’explique par le dynamisme de ses trois métiers : avantages aux salariés, mobilité professionnelle et solutions complémentaires. La société va également profiter de la digitalisation accrue de marchés au potentiel encore peu exploité. Cliquez ici pour lire la suite