La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0217
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 651,69
    -984,47 (-4,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,35
    -20,00 (-3,59 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     

Quatre ans après sa construction, un lotissement va être détruit... et reconstruit

La situation est ubuesque dans le lotissement "Parc en Seine" des Mureaux, situé dans les Yvelines. Comme l'explique TF1, toutes les maisons construites il y a seulement quatre ans vont déjà devoir être détruites. Pire, elles vont être reconstruites au même endroit. Les premières destructions débuteront dans trois mois et les autres suivront en 2026. Il y en a 20 au total. La raison ? Un non-respect du permis de construire délivré, ainsi que des malfaçons en pagaille.

Dans une maison d'une des propriétaires interrogées par TF1, ce sont les normes de sécurité en zone inondable qui n'ont pas été respectées. "Elles ont été construites en dessous du niveau où elles auraient dû être construites", témoigne Catherine Gourdet. En tout, 50 centimètres trop bas par rapport au permis délivré en bonne et due forme par la mairie.

Pour les autres, la situation n'est guère plus réjouissante. Problèmes d'isolation, d'insonorisation et surtout des fissures dans les murs, comme l'a constaté Barbara Sonn, une autre propriétaire. "J'en veux même plus de ma maison, je regrette cet endroit et ça me fait mal, car c'est nos vies, on a tous des enfants, une famille. C'est quoi notre avenir ?", se désole-t-elle aujourd'hui. Du côté du promoteur, le téléphone sonne dans le vide malgré le désarroi des habitants. Pourtant, beaucoup y ont mis dedans toutes leurs économies et se sont endettés.

Face à cette situation, la municipalité tente de faire ce qu'elle peut pour aider les premiers délogés du mois de septembre. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : le bouclier loyer permet-il un juste partage de l’effort entre bailleurs et locataires ?
Près de 100 ans après, cette famille victime de racisme pourra récupérer une propriété balnéaire
Il hérite d'un appartement à Grenoble, mais le retrouve squatté par un couple
Crédit immobilier : l’apport moyen pour l'achat d'un bien atteint un niveau record
Crédit immobilier : Bercy écarte un assouplissement des règles d'octroi au 1er juillet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles