Marchés français ouverture 4 h 43 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 824,46
    +390,84 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1962
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    26 528,72
    +187,23 (+0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    16 366,71
    +23,46 (+0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    384,05
    +19,45 (+5,34 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Quaternium Hybrix 2.1 : record d'autonomie pour un drone hybride

Louis Neveu, Journaliste
·2 min de lecture

Hormis les drones militaires de surveillance et certains drones civils quasiment aussi gros qu’un avion ou un hélicoptère, et dotés d’une motorisation identique, les drones multirotors alimentés par une batterie ont bien du mal à évoluer plus d’une demi-heure… dans le meilleur des cas. Pour aller plus loin, il existe des modèles hybrides.

Et justement, le modèle de la startup espagnole Quaternium vient de battre le record de durée de vol en pouvant tenir en l’air durant plus de dix heures. Le quadricoptère Hybrix 2.1 est doté d’un moteur thermique deux temps à essence qui vient étendre l’autonomie en rechargeant la batterie. Comme sur n'importe quel drone classique, c'est elle qui vient alimenter la motorisation électrique des rotors. Le quadricopter porte le numéro de version 2.1 car il s’agit d’une évolution du modèle 2.0 mis au point en 2017. Il y a trois ans, ce drone pouvait rester en l’air durant 4 heures et 40 minutes.

Sur cette vidéo, on peut voir les différentes étapes du montage du Hybrix 2.1, ainsi que son vol stationnaire qui a duré plus de dix heures. © Quaternium

Plus de 10 Kg de carburant

En février 2019, le Hybrix 2.1 était déjà parvenu au record de 8 heures et 10 minutes. Dernièrement, ce même modèle a réussi à tenir avec une autonomie en vol de 10 heures et 14 minutes. Une autonomie discutable, puisque le drone s’est contenté de rester en position stationnaire au-dessus d’un filet durant toute la durée du vol. Pour y parvenir, l’appareil a embarqué un réservoir comportant 16 litres de carburant. Une charge de plus d’une douzaine de kg très conséquente pour un drone dont le poids à vide est déjà de 13 kg. Ceci dit, il ne faut oublier pas que, contrairement à une alimentation via une unique batterie, la masse de l’ensemble réduit au fil des heures.

L’autre innovation qui a permis d’augmenter l’autonomie du drone, c’est l’intégration, sans accroître la masse, d’un système d’injection. Destiné aux professionnels, l’Hybrix 2.1 reste un gros...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura