La bourse ferme dans 5 h 1 min

Une quarantaine de personnes passe la nuit dehors... pour acheter un appartement

Une quarantaine de Montpelliérains a campé devant les locaux d'un promoteur immobilier à Montpellier dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 novembre. Objectif : être sûrs d'être les premiers à acheter un appartement à un prix très attractif.

Cette scène surréaliste s'est déroulée à Montpellier dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 novembre. Une quarantaine de personnes a en effet campé dans le froid devant les locaux d'un promoteur immobilier. Objectif : être les premiers à pouvoir acquérir un appartement à un prix très attractif. En effet, France Bleu Hérault rapporte que 40 appartements étaient officiellement mis en vente ce jeudi 14 novembre au matin à 10h au prix de 2.850 euros le mètre carré, soit environ 30% moins cher que les prix du marché actuel sur Montpellier dans le neuf. Les premiers arrivés étaient donc les premiers servis et certains Montpelliérains n'ont pas hésité à braver le froid pour avoir leur bien à un prix avantageux.

En fait, c'est la ville de Montpellier qui avait mis en oeuvre ce type de projets immobiliers attractifs en décidant de réaliser un millier de logements neufs abordables chaque année pour ouvrir l'accession à la propriété au plus grand nombre. C'est dans ce cadre que la société d'aménagement de la métropole montpelliéraine a proposé un projet immobilier remporté par le promoteur Kaufman and Broad situé avenue Nina Simone sur la ZAC République, dans le quartier Port-Marianne à Montpellier. 180 logements en totalité, dont 40 étaient mis donc en vente cette semaine.

Des appartements réservés aux primo-accédants avec donc des prix plafonnés, conformément à la loi sur ce type de logement. Mais avec des prix si avantageux et un emplacement très bien situé, les acheteurs étaient très nombreux. Les plus volontaires ont donc passé la nuit dans le froid pour ne pas manquer cette occasion. Pourtant selon les témoignages rapportés par France Bleu, l'ambiance était plutôt bon enfant et loin d'une foire d'empoigne. "C'était ambiance bonne franquette : camping, duvet, couette, plaids... On s'est tous présentés, on a fait connaissance dans une bonne ambiance avec nos futurs voisins",

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Un homme frappant une femme pour un burger : la pub d'une enseigne belge passe très mal
Acheter un bien immobilier aux enchères
“La qualité de vie, ça passe aussi par une rémunération correcte”
L'Inde propose à ses touristes de passer une nuit dans la plus grande prison d'Asie
En rénovant son appartement, il découvre un trésor malheureusement inutile