Quand The Economist déguise Obama en Français

La dernière Une de The Economist devrait faire sourire plus d'un Français. On y découvre un Barack Obama déguisé en "franchouillard", avec béret, foulard basque, marinière, sans oublier la baguette. Le message : les Américains ne gèrent pas mieux les crises que nous.

© The Economist

"L'Amérique devient européenne", raille le magazine britannique , soulignant les calamiteuses négociations sur la "falaise budgétaire", qui se sont débloquées quelques heures seulement avant le moment fatidique et ont accouché d'un accord a minima. Des difficultés qui rappellent celles des dirigeants du Vieux Continent sur les moyens de juguler la crise de la dette.

"La raison de cette issue lamentable est l'influence démesurée de petits groupes d'intérêts", dénonce The Economist. Les Européens sont incapables de surmonter les divergences entre chaque pays, chacun cherchant à défendre son pré carré. Aux Etats-Unis, les démocrates et les républicains n'arrivent pas non plus à s'entendre, car ils sont trop préoccupés par les concessions pouvant être arrachées au parti rival.

De part et d'autre de l'Atlantique, les politiciens manquent de transparence envers leurs concitoyens, poursuit l'hebdomadaire. Angela Merkel et François Hollande ont toujours évité d'expliquer clairement l'ampleur des réformes nécessaires pour sauver l'euro. Obama et les leaders républicains en ont fait de même avec la "falaise budgétaire", préférant s'accuser les uns les autres.

Reste à savoir si les Etats-Unis seront rattrapés par une crise de la dette aussi sévère qu'en Europe . Au vu de la dégradation rapide des finances de ...

... Lire la suite sur capital.fr