La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0196
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 474,15
    +581,30 (+2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +15,87 (+2,92 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

Quadras à l'Est

A. di Crollalanza

A Epinal, dans une France des barbecues entre désillusion et dérive, l'espoir est là. Il prend la forme d'un adultère salvateur.

Ceux qui ont apprécié le Prix Goncourt 2018, Leurs enfants après eux, goûteront forcément le dernier roman de Nicolas Mathieu avec son titre inattendu, Connemara, bien qu'il n'ait rien à voir avec l'Irlande et se déroule, comme le précédent, dans ces terres de l'est de la France que l'auteur connaît par cœur. Et ceux qui n'ont pas eu cette chance découvriront tout le talent d'un écrivain capable d'offrir un triple plaisir à ses lecteurs: un style au scalpel, tant Nicolas Mathieu, qui se dit "enragé du détail", sait à la fois saisir l'émotion juste et décrire des univers qui nous sont si proches et si étrangers, comme cette patinoire de Poissompré, chaudron de l'équipe de hockey sur glace d'Epinal, dont le personnage central est une vieille lame; une analyse fine de ces classes moyennes, cette fois pas forcément enkystées dans leur région et la démondialisation, mais dont les choix politiques roulent entre déception de Macron, désillusion porteuse d'abstention et dérive vers les extrêmes; et surtout une belle histoire qui transcende un banal adultère, revanche sur l'adolescence, en une formidable entreprise de reconstruction. Hélène la consultante, lassée d'être trop parfaite, va-t-elle enfin faire grandir Christophe, le héros de ses 15 ans?

Resserrer l'intrigue sur ce couple de quadras sans avoir recours aux grosses pattes des spécialistes de best sellers, nous faire aimer ces personnages à la dérive dans le froid perçant des Vosges, c'est toute la délicatesse de Nicolas Mathieu. Et comme il sait nous faire sourire sur l'absurdité des réformes territoriales, le "règne universel du tableau Excel", pas seulement chez les toqués de McKinsey si décriés par pur hasard au moment où le livre sortait, et qu'il ne nous prive pas de certains moments d'amours très crus, on pense irrésistiblement à Houellebecq. Mais un Houelle-becq bienveillant, qui nous invite sans voyeurisme dans la France des barbecues pour une très attachante, et très instructive, lecture d'été. Vincent Bea[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles