Qu’est-ce que le « train des primeurs » ?

© JC Milhet / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le « train des primeurs » est une liaison de fret ferroviaire lancée en 1986. Celle-ci est médiatisée pour deux raisons. D’abord, l’importance de son chargement : des fruits et légumes, venus d’Espagne et du Maroc principalement. D’où le nom de « train des primeurs ». Du lundi au vendredi, de novembre à juillet, 450 palettes embarquent à 16h28 depuis la plateforme Saint-Charles International de Perpignan (Pyrénées-Orientales) pour être déchargées à 3h30 au marché de Rungis, dans le Val-de-Marne. Elles garnissent ensuite les étals franciliens de produits frais.

Pour tenir les délais, les wagons doivent être capables de rouler à 140 km/h. Ce train représente près de 10 % des flux de fruits et légumes qui passent par Rungis.

Autre raison : son interruption récente entre 2019 et 2021, en raison de la vétusté du matériel et du manque de compétitivité, d’autant que le train circule à vide dans le sens du retour. Une pétition dénonce alors le gâchis écologique et les embouteillages que représentent les camions encombrant l’autoroute A9.

Retrouvez toutes nos Antisèches ici

En octobre 2021, la ligne est relancée, notamment grâce aux 14 millions d’euros apportés par l’État dans le cadre de son plan de relance du fret ferroviaire. Désormais, le train ne compte plus que 12 wagons, rénovés, contre 32 en 2019. Soit l’équivalent de 18 camions. À terme, la SNCF espère éviter 26 000 passages de camions par an et 25 000 tonnes de CO2.

Son espérance de vie reste limitée. Le contrat ave...


Lire la suite sur LeJDD