La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 663,22
    +752,29 (+1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Qu’est-ce qu’un “salarié augmenté” ?

·1 min de lecture

En quelques mois seulement, la crise sanitaire a engendré l’équivalent de nombreuses années de transformation en poussant les entreprises à mettre en place des projets de digitalisation plus rapidement que prévu. Mais les collaborateurs disposent-ils des outils et des ressources nécessaires pour mener à bien leurs missions, notamment en télétravail ? Malgré l’offre pléthorique de solutions digitales, 8 salariés français sur 10 rencontrent des difficultés quotidiennes qu’ils attribuent à la mauvaise qualité des processus de leur entreprise. Certains modes de fonctionnement, chronophages et complexes, ont ainsi été plus sévèrement touchés par les changements liés à la pandémie. C’est le cas par exemple du traitement des réclamations clients, des retours de marchandises ou même de l’intégration de nouvelles recrues. Alors, comment améliorer l’espace de travail digital des collaborateurs ?

La solution passe sans doute par une forme d’automatisation de certains process, qui pourraient être réalisés par des bots, des robots numériques. On estime en effet que les salariés français consacrent en moyenne une à deux heures par jour à la réalisation de tâches pouvant être automatisées. Ces missions à faible valeur ajoutée et souvent répétitives pourraient pourtant être supprimées grâce à l’intégration de nouveaux outils, ce qui permettraient aux effectifs de libérer du temps pour se consacrer à la réalisation de missions plus complexes ou stratégiques. Ces technologies sont appréciées des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : tout ce que votre médecin du travail peut vous prescrire jusqu'au 31 octobre
Télétravail : ce qui va vraiment changer à partir du 9 juin
"Side project" : comment jongler entre un emploi à temps plein et un projet d'entreprise ?
Pôle emploi : le nombre de chômeurs sans aucune activité bondit de 6,3% sur un an
La majorité des DRH estiment que le télétravail est appelé à durer