Marchés français ouverture 1 h 52 min
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,27
    +4,37 (+0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,0579
    +0,0048 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 322,71
    +647,36 (+3,47 %)
     
  • BTC-EUR

    16 385,96
    +166,00 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    410,65
    +9,23 (+2,30 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     

Qu’est-ce qu’une balance commerciale ?

© XAVIER FRANCOLON/SIPA

Chaque mois, les autorités réalisent ce calcul qui consiste à évaluer la valeur des biens importés et exportés par la France. À savoir qu’une importation correspond aux biens produits à l’étranger et achetés en France, et qu’une exportation fait référence aux biens produits en France et vendus à des pays étrangers. On parle alors de solde de la balance commerciale en faisant la différence entre les exportations et les importations. Si la valeur des exportations est supérieure à celle des importations, on parle d’un excédent commercial ou d’une balance excédentaire. Dans le cas contraire, il s’agit d’un déficit commercial ou d’une balance déficitaire. 

En août 2022, le déficit commercial de la France se chiffrait à -15,5 milliards d’euros. Il continue de se creuser mois après mois en raison des prix de l’énergie importée, qui ne cessent d’augmenter.

Sur l’année 2021, ce déficit s’est élevé à 84,7 milliards d’euros, avec 500,9 milliards d’euros d’exportations pour 585,6 milliards d’importations. À noter que, contrairement à d’autres pays, la France prend en compte uniquement les échanges de biens et non ceux des services pour mesurer sa balance.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Un déficit commercial n’est pas nécessairement le signe d’une économie en mauvaise santé. Depuis 2002, la balance commerciale française est négative, pourtant son économie a connu une croissance positive sur la même période. Des importations supérieures à des exportations peuvent...


Lire la suite sur LeJDD