Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 197,93
    +131,92 (+0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 352,60
    -7,72 (-0,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Qu’est-ce que l’e-fuel, le carburant prétenduement « neutre » ?

Peu connu du grand public, l’e-fuel est revenu sur le devant de la scène, depuis le 3 mars 2023, après la décision prise par l’Allemagne de s’abstenir sur le vote concernant la fin de la vente des véhicules thermiques en 2035. Un carburant de synthèse qui possède ses avantages, mais également ses inconvénients, y compris au niveau environnemental.

La question fait débat depuis plusieurs semaines au niveau européen : va-t-on se diriger vers une fin des véhicules thermiques à partir de 2035 ? Les discussions étaient bien engagées et la position des 27 pays de l’Union européenne était quasi unanime : dans 12 ans, toutes les voitures à moteur à combustion seront éliminées de la vente en Europe. Mais certains pays, dont l’Allemagne, ont fait volte-face avant la dernière signature.

Face à un avenir 100 % électrique qui se dessine pour 2035, nos voisins outre-Rhin souhaitent demander une exception pour l’e-fuel. Ce carburant emploie un moteur à combustion, mais il est présenté comme « neutre » en CO2 et meilleur pour l’environnement. Qu’en est-il vraiment ?

L’e-fuel, c’est quoi ?

Présenté comme une excellente alternative au carburant classique, qui permet aux moteurs à combustion de fonctionner depuis des années, l’e-fuel est un carburant de synthèse. Il est produit artificiellement en laboratoire à partir d’eau grâce à la technologie « Power-to-X ».  En effectuant une électrolyse, l’eau est divisée en deux éléments : en oxygène et en hydrogène. Ce dernier est ensuite mélangé à du dioxyde de carbone afin d’obtenir un e-fuel,

[Lire la suite]