Marchés français ouverture 4 h 19 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 208,15
    -184,89 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,0467
    -0,0016 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 432,47
    +106,31 (+0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,47
    +4,00 (+0,93 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Qatar: l'Italien Eni rejoint TotalEnergies pour développer le plus grand champ gazier au monde

BENOIT TESSIER

Le Qatar a annoncé dimanche avoir choisi le géant énergétique italien Eni comme deuxième partenaire étranger, après le français TotalEnergies.

Le Qatar a annoncé dimanche avoir choisi le géant énergétique italien Eni comme deuxième partenaire étranger, après , pour développer le plus grand champ de gaz naturel au monde, quelques jours après que la Russie a réduit ses livraisons à l'Italie.

"J'ai le plaisir aujourd'hui (...) d'annoncer qu'Eni a été choisi comme partenaire dans ce projet stratégique unique" au monde, a déclaré le ministre qatari de l'Energie et PDG de Qatar Energy (QE), Saad Sherida Al-Kaabi, lors d'une conférence de presse à Doha.

Dans le cadre d'une joint venture avec le géant qatari des hydrocarbures, Eni prend une part d'un peu plus de 3% dans le projet North Field East (NFE,) qui vise à augmenter de 60% la production de gaz naturel liquéfié (GNL) du pays du Golfe d'ici 2027.

, dont l'accord jusqu'en 2054 avec QE a été annoncé le 12 juin, sera la plus importante à 6,25%, selon son PDG Patrick Pouyanné. Le plus important accord de l'entreprise française avec le Qatar contribuera à compenser son retrait de Russie suite à la guerre en Ukraine.

D'autres signatures doivent être annoncées dans les jours à venir, au terme de discussions entamées en 2019.

M. Kaabi a refusé de dévoiler le nombre total de partenaires pour le North Field East, où la participation des sociétés étrangères devrait s'établir à environ 25%.

Partager les risques de commercialisation

"Nous avons beaucoup à apprendre de votre leadership, de vos normes et de votre capacité à vous adapter à des circonstances très difficiles", a dit dimanche le PDG d'Eni, s'adressant à son homologue qatari.

Eni avait annoncé vendredi que Gazprom livrerait seulement 50% du gaz demandé par le géant énergétique italien, au lendemain des accusations de "mensonges" lancées par le Premier ministre contre le géant énergétique russe sur ses réductions des approvisionnements.

Les Américains Mobil et ConocoPhillips ainsi que le Britannique Shell sont sur les rangs pour participer au projet NFE de plus de 28 milliards de dollars, ont affirmé des sou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles