Publicité
Marchés français ouverture 6 h 6 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    39 068,26
    +191,55 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 195,62
    +1 016,74 (+1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 410,50
    +15,46 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

Punaise de lit : comment les reconnaître et les éliminer à son retour de vacances

Pour éviter de ramener des punaises de lit en rentrant de vacances, il y a des précautions à prendre.
Pour éviter de ramener des punaises de lit en rentrant de vacances, il y a des précautions à prendre.

SANTÉ - Les punaises de lit ont beau être très petites, leur pouvoir de nuisance, lui, est très grand. Dans un rapport publié mercredi 19 juillet, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) alertait sur l’impact sanitaire et économique de ces nuisibles, notamment sur la santé mentale des personnes qui doivent lutter contre une infestation.

Selon un sondage Ipsos réalisé en juillet, 11 % des ménages français auraient été infestés par des punaises de lit entre 2017 et 2022. S’il y a de nombreuses façons de se retrouver avec ces nuisibles chez soi, les voyages sont particulièrement propices à leur propagation.

Pour éviter de ramener le pire souvenir de vacances et se débarrasser de ces petites bêtes avant la rentrée, Le HuffPost a fait le point sur les mesures à prendre.

Attention aux voyages et déménagements

Commençons par en rassurer plus d’un : la punaise de lit, Cimex lectularius de son vrai nom, ne provient pas d’un manque d’hygiène. « Les punaises de lit repèrent leurs proies en détectant les effluves de monoxyde de carbone et la chaleur corporelle des êtres humains », peut-on lire sur le site antipunaises.fr.

PUBLICITÉ

On sait déjà que les hôtels et autres établissements où les clients se succèdent beaucoup sont une source importante de punaises de lit. Il est aussi recommandé aux « backpackers » d’être vigilants lors de leurs voyages, surtout ceux ayant pour habitude de changer souvent de logement.

Les voyageurs et baroudeurs de l’extrême ne sont pas les seuls concernés. On préconise souvent pour les personnes qui déménagent de faire attention avec les meubles de récupération ou d’occasion.

Comment savoir que j’ai ramené des punaises de lit chez moi

Ce n’est pas tout le temps évident de les repérer, car en général et heureusement, on en ramène peu. Les signes ne sont donc pas très flagrants au début.

Les pistes les plus courantes pour détecter la présence de punaises de lit chez soi sont : les piqûres sur le corps, des traces de sang sur les draps ou encore des petites taches noires retrouvées sur les draps, le matelas, ou le sommier, qui sont en réalité les excréments des Cimex lectularius.

Il faut savoir que tout le monde ne réagit pas de la même façon à une piqûre de punaise de lit. Certains peuvent faire des réactions allergiques et d’autres non.

Les piqûres de punaises de lit ont quelques spécificités qui peuvent permettre de les reconnaître. Elles apparaissent généralement sur la peau par groupes, souvent de trois. Les boutons sont ronds, rouges, relativement petits et souvent alignés.

Ce à quoi peuvent ressembler des piqûres de punaises de lit.
Ce à quoi peuvent ressembler des piqûres de punaises de lit.

Comment s’en débarrasser

Si on a un doute suite à des piqûres au retour de vacances, « on ouvre ses valises dans la baignoire et on lave tout à +60 °C. Ce qui ne peut pas être lavé à chaud doit être congelé à -20 °C pendant 72 heures », explique Jean-Michel Berenger, entomologiste et spécialiste des punaises de lit, contacté par Le HuffPost en 2019. Si vous n’avez pas accès au matériel nécessaire pour prendre ces mesures immédiatement, vous pouvez placer votre linge dans des sacs en plastique hermétiques en attendant.

Les punaises de lit peuvent aussi s’attraper dans la vie quotidienne (et pas seulement après un retour de vacances). Il est recommandé d’aspirer régulièrement son domicile et de jeter votre sac d’aspirateur à la poubelle après si vous pensez être infesté.

Pour éliminer les punaises de lit qui pourraient se loger dans les lits, canapés, ainsi que dans les fentes et fissures de son appartement, le traitement à vapeur sèche est recommandé. Les machines spécialisées sont chères, mais vous pouvez en louer sur des sites spécialisés ou à des particuliers sur Leboncoin pour la journée, le temps de traiter votre appartement.

Le spécialiste préconise aussi un autre traitement naturel : mettre un film de terre de diatomée (insecticide naturel que vous pouvez trouver en quicaillerie) en aérosol au niveau des cachettes et autres lieux d’abri possibles (plinthes, lattes, sommier, intérieur des prises électriques…). « Ce produit fonctionne très longtemps si l’on ne l’essuie pas. Pour ma part je n’utilise pas de solution chimique car cela entretient la résistance. »

Comment éviter d’en avoir chez soi

Il n’y a pas de solution concrète pour ne jamais en attraper, mais quelques précautions à prendre, oui.

Tout d’abord, renseignez-vous sur la destination choisie pour vos vacances. Si celle-ci est réputée pour avoir des punaises de lit, par pure précaution, au retour de votre voyage, même si aucun symptôme n’apparaît, n’hésitez pas à nettoyer vos affaires comme expliqué ci-dessus. Il se peut que vous ayez ramené des larves ou des œufs dans vos valises.

Autre précaution : restez vigilant sur les objets ou meubles d’occasion que vous trouvez en brocante ou autres. Ne ramassez pas de mobilier dans la rue, surtout s’il s’agit de literie et canapé.

Enfin, n’hésitez pas à en parler, plus particulièrement si vous êtes en appartement, car tout l’immeuble doit participer à l’éradication de ces nuisibles. Il se peut que les punaises de lit retrouvées chez vous proviennent en réalité de chez votre voisin.

Si vous commencez à traiter votre appartement et pas les autres personnes de l’immeuble, cela reviendra sûrement dans quelques jours, semaines ou mois et il faudra tout recommencer… En parler c’est déjà commencer la lutte.

Être renseigné sur le sujet permettra de réagir plus rapidement, car la punaise de lit est comme un incendie, plus on attend et plus cela devient compliqué à gérer.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost le 1er septembre 2019. Nous rediffusons aujourd’hui sur notre site une version enrichie de cette archive, que nous estimons toujours pertinente sur le plan éditorial.

À voir également sur Le HuffPost :

À Marseille, métros et bus de la RTM envahis par les cafards et les punaises, le trafic perturbé

Ce champignon mortel présent partout en France pourrait être soigné grâce à un colorant