Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 880,21
    +224,88 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,78
    -45,10 (-3,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

La plus puissante des fusées de SpaceX tente de décoller cette nuit

USAF STP-2 Falcon Heavy
USAF STP-2 Falcon Heavy

SpaceX organise dans la nuit du 28 au 29 avril le deuxième vol du Falcon Heavy de l’année. C’est la fusée la plus puissante de l’entreprise américaine, en attendant l’entrée en service du Starship.

Le deuxième vol de la Falcon Heavy en 2023 est pour cette nuit. Voici ce qu’il faut savoir si vous voulez suivre l’événement de SpaceX.

Le lancement du Falcon Heavy en résumé

  • Quoi ? Une mission commerciale pour diverses entreprises ;

  • Quand ? Le 29 avril 2023, à 1h15 du matin (heure de Paris) ;

  • Où ? Au centre spatial Kennedy, en Floride ;

  • Que verra-t-on ? Le décollage de la fusée Falcon Heavy.

Où regarder le lancement en direct ?

Une retransmission en direct est proposée par SpaceX sur YouTube. Vous pouvez suivre le tir avec la vidéo, aussi embarquée ci-dessous :

Quelle est la mission de SpaceX ?

Le transport d’un satellite de télécommunications (ViaSat-3), ainsi que d’autres charges utiles pour le compte d’Astranis et de Gravity Space. Pour ce tir, SpaceX va mobiliser le Falcon Heavy, sa plus puissante fusée opérationnelle. C’est le deuxième vol de l’année pour ce lanceur, après un tir réussi en janvier pour le compte de l’armée américaine et sa branche spatiale (Space Force).

[Lire la suite]