La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 501,99
    +1 916,40 (+3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Le plus puissant ouragan de l’année a été filmé de l’intérieur par un drone : une première !

·1 min de lecture

L’ouragan Sam se déplace actuellement au-dessus de l’océan Atlantique, à moins de 1.000 kilomètres des Antilles. Classé catégorie 4, c’est le plus puissant de cette année. Cela n’a pas arrêté l’entreprise Saildrone, qui a dirigé l’un de ses drones marins pour filmer les conditions en plein cœur du phénomène météorologique.

Le Saildrone Explorer ressemble à une planche à voile orange de sept mètres de long. Il est alimenté par des panneaux solaires et avance grâce au vent. Le drone est équipé de caméras ainsi que de nombreux capteurs pour mesurer, entre autres, le vent, la pression, la taille des vagues, le gaz carbonique, et même la biomasse des poissons. Le constructeur l’a doté d’une « aile ouragan » afin de résister aux conditions extrêmes et l’appareil est prévu pour fonctionner de manière autonome pendant une année complète.

Les images enregistrées par le drone marin au cœur de l’ouragan Sam le 30 septembre 2021. © Saildrone, NOAA

Une flotte de drones marins pour étudier les ouragans

C’est la première fois qu’un véhicule autonome parvient à filmer à l’intérieur d’un ouragan de cette intensité. Selon le constructeur, l’appareil a dû faire face à des vagues de 15 mètres de haut et des vents de plus de 190 kilomètres par heure.

Le Saildrone Explorer fait partie d’une flotte de cinq drones qui parcourent l’océan Atlantique pour étudier les ouragans. Les données collectées sont partagées avec l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA) afin de mieux comprendre ces phénomènes extrêmes et pouvoir prévenir plus rapidement les populations se trouvant sur leur passage.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles