La bourse ferme dans 5 h 47 min
  • CAC 40

    6 540,26
    -38,34 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 072,92
    -29,67 (-0,72 %)
     
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1786
    -0,0022 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 798,20
    -1,00 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    31 731,92
    -944,97 (-2,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    886,99
    -28,50 (-3,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,90
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    15 493,86
    -125,12 (-0,80 %)
     
  • FTSE 100

    6 968,76
    -56,67 (-0,81 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    25 086,43
    -1 105,89 (-4,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,3786
    -0,0038 (-0,27 %)
     

La puissance publique doit se convertir à l'économie circulaire pour la maintenance des infrastructures

·2 min de lecture

EDITO. Les objets de consommation collective -les énergies, les routes, les écoles, les tribunaux- doivent de toute urgence être transformés. La puissance publique doit en finir avec la fâcheuse préférence pour le neuf, au détriment de ce qui est déjà là, et investir d'urgence dans l'économie circulaire de ses infrastructures.

a prévu pour 2021 la fin des pailles en plastique et des couverts jetables. Elle a également instauré un et de durabilité pour les équipements électriques et électroniques, et elle promeut la responsabilité élargie du producteur ainsi que l’écoconception. Producteurs et consommateurs sont donc encouragés à réduire, réparer, recycler tous les objets de la vie quotidienne, à commencer par les plus polluants, et c’est une fort bonne chose pour un pays qui affichait un taux de recyclage des plastiques parmi les plus faibles d’Europe.

Qu’en est-il maintenant de ces objets de consommation collective que sont les infrastructures de transport et d’énergie, les bâtiments publics comme les écoles ou les tribunaux? Ils semblent largement échapper à la magie du circulaire, de la réparation et de la durabilité… L’économie circulaire est essentielle, mais la puissance publique ne peut exiger des acteurs du marché le respect de normes dont elle n’hésite pas à elle-même à s’affranchir. La publication ce mercredi 23 juin du de 4.000 pages du rappelle l’urgence et milite pour des mesures immédiates, radicales et drastiques. Les conclusions appellent à une transformation de tous, à tous les niveaux de la chaine de consommation et de production, y compris des infrastructures.

Défauts de maintenance des infrastructures

Un portant sur l’état du réseau autoroutier en France avait déjà alerté sur une dégradation préoccupante. L’année suivante, un rapport sur le réseau national non concédé avait estimé que 20% de ces routes sous gestion publique étaient mal entretenues. Un tiers des 12.000 ponts devaient être réparés. Le constat pour le réseau ferré n’est pas plus rose: selon un rapport de la Cour des comptes de 2016, le réseau des transports du quotidien (RER, TER principalement) était mal en point, longtemps sacrifié à la vitrine prestigieuse du TGV. A l’échelle du pays, plus d’un quart des lignes étaient au-delà de leur durée de vie technique.

Concernant les centrales nucléaires, e[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles