La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 275,59
    -138,65 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Comment la publicité vous manipule-t-elle ?

© AFP

Savez-vous pourquoi les marques dépensent-elles des milliards en publicité alors qu'on a tous l'impression d'en être insensible ? Tout simplement parce que ça marche ! Et vous savez pourquoi ? En tant que consommateurs, votre cerveau est câblé pour les joies de l'anticipation plus que pour les plaisirs de l'expérience réelle. Vous le savez ; un homme heureux ne rapporte rien. Dans un monde capitaliste, pour qu'il soit utile à sa communauté, il est préférable qu'il soit productif en consommant. Et la façon de nous rendre productifs est de rendre l'anticipation du plaisir très forte mais le plaisir lui-même peu durable. En d'autres termes, nos sentiments de satisfaction ont évolué non pas pour notre plaisir, mais plutôt pour notre survie et celle de notre espèce.

De nombreuses études ont été faites aux Etats-Unis et prouvent que notre corps libère plus de dopamine, qui est la source de notre état de plaisir, en pensant à la récompense d'un achat plutôt qu'à l'expérience de celui-ci. En gros, vous ressentez plus de bonheur à l'idée d'aller au restaurant qu'au fait d'y manger vraiment.

"

Plus il nous paraît gratifiant, plus nous serons susceptible de succomber à cet achat

"

Notre prise de décision est donc principalement portée sur des jugements d'anticipation : plus il nous paraît gratifiant, plus nous serons susceptible de succomber à cet achat.

La dopamine est donc une sorte de « drogue » bien-être. Nous n'avons pas besoin de faire l'expérience du produit pour ressentir la monté...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles