Marchés français ouverture 7 h 16 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 393,04
    -411,56 (-1,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0479
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    18 205,11
    -1 114,10 (-5,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,82
    -26,65 (-6,18 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Une publicité pour l'Eurostar provoque la colère du transport aérien

Il régnait comme une odeur de soufre la semaine dernière au Paris Air Forum organisé par La Tribune, nous raconte Tour Mag. En cause, une publicité de la SNCF concernant l'Eurostar qui a eu beaucoup de mal à passer auprès des professionnels de l'aviation. La raison ? Ses accusations de pollution. Selon nos confrères, une phrase sur fond noir prétendait : "Bien sûr que les compagnies aériennes son vertes" accompagné d'une autre petite phrase en-dessous, entre parenthèses, "de jalousie". Il n'en a pas fallu plus pour provoquer l'ire de certains acteurs, à l'image du président de la Fédération nationale de l'Aviation marchande, Alain Battisti, qui a parlé de "bêtise" et de "provocation".

Alain Battisti n'a pas hésité à se moquer de la SNCF, qui est selon lui "dans une situation […] avec une concurrence nouvelle qui ridiculise l'entreprise sur une liaison historique", comprendre Paris-Lyon, alors que Trenitalia est arrivée en fin d'année. "On ferait mieux de jouer avec ses trains électriques plutôt que de s'intéresser à une concurrence qui n'est pas directe", s'est-il emporté. D'autres se sont aussi interrogés sur le bilan "écologique de la compagnie ferroviaire. Le président de Corsair, Pascal de Izaguirre, a remis en cause le "modèle de vertu" qui est présenté. Il aussi demandé plus de "transparence", avant de s'attaquer encore plus violemment à la compagnie : "La SNCF en France, c'est une diva, la vache sacrée que l'on n'attaque pas."

Le directeur général d'Air Caraïbes, Marc Rochet, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Atos s'écroule en Bourse après l'annonce du départ de son directeur général
Un dessin de Picasso vendu une fortune aux enchères
Le CAC 40 tente un rebond après cinq séances dans le rouge, la Fed et la BCE attendus au tournant
Taux d’intérêt : après l’été, la BCE risque de nous surprendre
Ryanair menace d'une grève pour le début des vacances d'été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles