La bourse ferme dans 3 h 54 min
  • CAC 40

    6 204,51
    +39,40 (+0,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 970,15
    +29,69 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2008
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 783,00
    +4,60 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    45 520,53
    -1 391,33 (-2,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 244,05
    +9,64 (+0,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,75
    -0,92 (-1,47 %)
     
  • DAX

    15 164,69
    +35,18 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    6 888,29
    +28,42 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3923
    -0,0014 (-0,10 %)
     

Publicité automobile : les marques françaises s’engagent pour l’électrique

·1 min de lecture

Nouvelle charge contre les SUV. Elle émane cette fois de WWF France, qui dénonce dans une étude la place de ces "véhicules polluants" dans la publicité. “Sur les 4,3 milliards d’euros consacrés à ses dépenses de publicité en 2019, la filière automobile a consacré 1,8 milliard à la promotion des SUV en France”, affirme l'association. Cette nouvelle polémique intervient alors que le projet de loi “climat et résilience”, visant à réguler le secteur de la publicité, est en cours d’examen à l’Assemblée nationale.

A l’occasion de la présentation des conclusions préliminaires de ce projet de loi, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, s'est opposée à l'interdiction des publicités pour les SUV. “Nous souhaitons un engagement volontaire de la part des constructeurs, pas une interdiction ciblée”, a-t-elle affirmé lors de son élocution. Elle peut déjà compter sur la bonne volonté des constructeurs français, Renault et Stellantis (ex PSA).

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

Par la voix de Marc Mortureux, le directeur général de la Plateforme de l’automobile (PFA), ils se sont engagés à consacrer la moitié de leurs investissements publicitaires prévus pour cette année en faveur des véhicules électriques et hybrides, contre seulement 10% en 2019.” Et la part de l’investissement passera à 60% en 2022 et 70% en 2023, précise Marc Mortureux. C’est un engagement fort de leur part, largement supérieur aux ventes actuelles pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Essai : Paris-Deauville en Volvo XC40 électrique
Renault : manifestation géante devant la fonderie de Bretagne, les salariés dénoncent une “trahison” et un “abandon”
Notre essai vidéo de la Dacia Spring, la voiture électrique abordable
Reconfinement : les auto-écoles pourront continuer à donner des heures de conduite
Dans cette ville, les automobilistes ne reçoivent plus aucun PV depuis deux mois