La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 725,73
    -106,81 (-0,33 %)
     
  • Nasdaq

    12 471,00
    -173,46 (-1,37 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0216
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 587,84
    -1 000,08 (-4,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,10
    -21,25 (-3,81 %)
     
  • S&P 500

    4 115,49
    -24,57 (-0,59 %)
     

Publicis Groupe : Résultats du premier semestre 2022

Publicis Finance Services
Publicis Finance Services

Des résultats record au 1er semestre 2022
-
Révision à la hausse de tous les objectifs pour 2022

21 juillet 2022

  • Croissance publiée de + 21% au 2ème trimestre

  • Croissance organique de + 10,3%, après + 17,1% au 2ème trimestre 2021

    • Très bonne performance dans toutes les régions : + 10,1% aux Etats-Unis et en Europe, + 6,5% en Asie

    • Nouvelle accélération de Publicis Sapient et Epsilon à + 19,1% et + 13,7% respectivement

  • Poursuite de la bonne dynamique en New Business : N°1 des classements

  • Hausse du taux de marge opérationnelle à 17,3% : + 80pdb vs. S1 2021

  • Hausse du BNPA courant dilué de + 29% à 2,88€ et du Free Cash-Flow de + 17% à 708 millions d’euros

  • Révision à la hausse des prévisions pour 2022 : croissance organique attendue entre + 6% et + 7%,
    taux de marge opérationnelle entre 17,5% et 18%, Free Cash-Flow d’au moins 1,5 milliard d’euros

T2 2022

 

 

  • Revenu net

3 073m€

  • Croissance publiée

+ 21,0%

  • Croissance organique

+ 10,3%

 

 

Résultats S1 2022

 

 

 

  • (millions d’euros)

S1 2022

2022 vs 2021

  • Revenu

6 547

+ 19,2%

  • Revenu net

5 873

+ 19,1%

  • Croissance organique

+ 10,4%

 

  • EBITDA

1 287

+ 22,3%

  • Marge opérationnelle

1 018

+ 24,9%

  • Taux de marge opérationnelle

17,3%

 

  • Résultat net courant part du groupe

727

+ 31,0%

  • Bénéfice courant par action dilué (euros)

2,88

+ 29,1%

  • Free Cash Flow1

708

+ 17,0%

 

 

 

1 Avant variation du BFR

Arthur Sadoun, Président du Directoire de Publicis Groupe :

« Nos résultats du 1er semestre 2022 s’établissent à nouveau à un niveau record pour tous nos indicateurs. Notre revenu net est en croissance de + 19,1% en publié sur cette période. Notre croissance organique s’établit à +10,4%, qui conduit à une hausse de + 11,3% sur trois ans, par rapport au niveau d’avant la pandémie.

Après un très bon début d’année, nous enregistrons une croissance de +21% de notre revenu net au 2ème trimestre et une croissance organique de +10,3 % bien au-dessus des attentes.

Cette performance, à comparer à une croissance déjà très élevée au 2ème trimestre 2021 de + 17,1%, provient tout d’abord d’une très forte croissance organique dans toutes nos régions, à + 10% aux Etats-Unis et en Europe et à + 6,5% en Asie, avec la Chine qui reste positive malgré les confinements. Ensuite, les activités de Publicis Sapient et d’Epsilon ont continué à accélérer à + 19,1% et + 13,7% respectivement, confirmant notre capacité à capturer l’évolution des investissements de nos clients dans la data, la technologie et la transformation digitale. Enfin, nous avons bénéficié de la montée en puissance des gains de New Business après une année record en 2021. Cette bonne tendance se confirme depuis le début de l’année et nous positionne toujours en tête des récents classements sur les 12 derniers mois.

Nos ratios financiers ont également atteint des niveaux historiques au 1er semestre grâce à notre modèle de croissance unique. Notre taux de marge opérationnelle ressort ainsi à 17,3% et notre Headline EPS est en croissance de près de + 30%.

Cette performance alliée à une meilleure visibilité sur le deuxième semestre ainsi que la force de notre modèle, nous rendent confiants pour l’avenir. En conséquence, nous révisons nos prévisions pour 2022 à la hausse, avec une croissance organique attendue entre + 6% et + 7%, un taux de marge opérationnelle entre 17,5% et 18% et un Free Cash-Flow d’au moins 1,5 milliard d’euros.

Dans un contexte macroéconomique toujours incertain, nous disposons à la fois des expertises uniques pour aider nos clients dans cette période ainsi que d’une organisation agile et efficiente pour continuer à délivrer les ratios financiers les plus élevés du marché.

Je tiens à remercier nos clients pour leur confiance et nos équipes pour leurs efforts exceptionnels qui ont permis d’obtenir ces excellents résultats. »

*                *

*

Le Conseil de surveillance de Publicis Groupe, réuni le 20 juillet 2022 sous la présidence de Monsieur Maurice Lévy, a examiné les résultats du premier semestre 2022, présentés par Monsieur Arthur Sadoun, Président du Directoire.

CHIFFRES CLES

En millions d’euros,
à l’exception des données par action et des %

S1 2022

S1 2021

2022
vs. 2021

Données extraites du compte de résultat et du tableau de flux de trésorerie

 

 

 

Revenu net

5 873

4 931

+19,1%

Revenu des coûts refacturables

674

562

+19,9%

Revenu

6 547

5 493

+19,2%

EBITDA

1 287

1 052

+22,3%

En % du revenu net

21,9%

21,3%

+ 60pdb

Marge opérationnelle

1 018

815

+24,9%

En % du revenu net

17,3%

16,5%

+ 80pdb

Résultat opérationnel

761

598

+27,3%

Résultat net part du groupe

537

414

+29,7%

Bénéfice par action

2,15

1,68

+28,0%

Bénéfice courant par action, dilué1

2,88

2,23

+29,1%

Free cash-flow avant variation du BFR

708

605

+17,0%

En millions d’euros,
Données extraites du bilan

30 juin 2022

31 déc. 2021

 

Total de l'actif

34 392

32 846

 

Capitaux propres, part du Groupe

9 314

8 588

 

Endettement financier net (trésorerie nette)

464

76

 

1 Résultat net part du Groupe après élimination des pertes de valeur, des dépenses liées au plan de restructuration immobilière, de l'amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou (moins)-values de cession, de la variation de juste valeur des actifs financiers, de la réévaluation des earn-out, divisé par le nombre moyen d’actions sur une base diluée.


REVENU NET DU DEUXIEME TRIMESTRE 2022

Le revenu net de Publicis Groupe pour le 2ème trimestre 2022 est de 3 073 millions d’euros et se compare à
2 539 millions d’euros en 2021, en croissance de 21,0%. Les variations de taux de change ont eu un effet positif de 229 millions d’euros. Les acquisitions (nettes de cessions) ont contribué pour 21 millions d’euros au revenu net du 2ème trimestre 2022. La croissance organique est de +10,3% au 2ème trimestre 2022.

Répartition du revenu net du 2ème trimestre par zone géographique

Millions

Revenu net

Croissance

Croissance

d'euros

T2 2022

T2 2021

publiée

organique

Amérique du Nord

1 912

1 527

+ 25,2%

+ 10,3%

Europe

709

634

+ 11,8%

+ 10,1%1

Asie Pacifique

289

253

+ 14,2%

+ 6,5%

Moyen-Orient & Afrique

90

71

+ 26,8%

+ 15,3%

Amérique Latine

73

54

+ 35,2%

+ 20,7%

Total

3 073

2 539

+ 21,0%

+ 10,3%

Le revenu net en Amérique du Nord est en hausse de + 10,3% en organique au 2ème trimestre (+ 25,2% sur une base publiée, en incluant un effet positif du taux de change US dollar/ Euro). La croissance organique aux Etats-Unis s’est établie à + 10,1%, confirmant la bonne dynamique dans toutes ses activités. Le Média a connu une croissance à deux chiffres, tandis que les activités de Création ont vu leur revenu net progresser de près de 10% en organique, notamment grâce à l’activité de Production. Publicis Sapient a une nouvelle fois bénéficié de l’accélération de la demande en transformation digitale des entreprises et a enregistré une croissance de + 17,2% en organique. La croissance organique d’Epsilon s’est établie à + 13,7%, avec notamment un retour à la croissance pour la division Automobile et une progression à deux chiffres dans toutes ses autres activités (Médias Digitaux, Technologie, Data). La croissance organique au Canada s’est établie à + 15,6%.

En Europe, le revenu net a été en hausse de + 11,8% en publié et de + 10,1% en organique, ou + 10,7% en excluant les activités d’affichage dans les transports et le Drugstore. Au 2ème trimestre, le Royaume-Uni a connu une croissance organique de + 15,5%, avec notamment une croissance à deux chiffres du Média et une très bonne performance de Publicis Sapient, porté par les gains de nouveaux contrats. En France, la croissance organique s’est établie à + 9,3%4. L’Allemagne a connu une croissance organique de + 6,5% grâce à une forte croissance du Média et une amélioration séquentielle de Publicis Sapient qui connait une croissance positive. L’Europe Centrale et de l’Est, malgré l’arrêt de l’activité en Ukraine, a été en hausse de + 6,4%, grâce à une croissance à deux chiffres en Pologne, en Roumanie et en Turquie.

Le revenu net de la région Asie-Pacifique a augmenté de + 6,5% en organique (+14,2% en publié). Grâce à la contribution des nouveaux contrats, La Chine a été en hausse avec une croissance organique de + 2,7%, et ce en dépit de confinements stricts appliqués dans le pays. L’Inde, l’Australie et la Nouvelle Zélande ont connu une forte croissance grâce au Média, et la Thaïlande également grâce à Publicis Sapient.

Le revenu net de la région Moyen-Orient et Afrique a progressé de + 15,3% en organique (+ 26,8% en publié), notamment grâce aux activités de Créativité, à Publicis Sapient au Moyen-Orient, et au Média en Afrique.

Le revenu net en Amérique Latine a connu une hausse de + 20,7% en organique (+ 35,2% en publié), la plupart des pays connaissant une croissance à deux chiffres, notamment grâce au Média.

[1] + 10,7% hors activités d’affichage dans les transports et le Drugstore

[2] + 6,6% en incluant les activités d’affichage dans les transports et le Drugstore


REVENU NET DU PREMIER SEMESTRE 2022

Le revenu net de Publicis Groupe au 1er semestre 2022 a atteint 5 873 millions d’euros, en hausse de + 19,1% par rapport à 4 931 millions d’euros du 1er semestre 2021. Les variations de taux de change ont un effet positif de 354 millions d’euros. Les acquisitions (nettes de cessions) ont contribué à un impact positif de 40 millions d'euros sur le revenu net. La croissance organique s’est établie à + 10,4% au 1er semestre 2022.

Répartition du revenu net du 1er semestre 2022 par secteur



Sur la base de 3 267 clients représentant 91% du revenu net total du Groupe

Répartition du revenu net semestriel par zone géographique

Millions

Revenu net

Croissance

Croissance

d'euros

S1 2022

S1 2021

publiée

organique

Amérique du Nord

3 660

3 032

+ 20,7%

+ 9,3%

Europe

1 371

1 195

+ 14,7%

+ 12,3%1

Asie Pacifique

550

470

+ 17,0%

+ 10,1%

Moyen-Orient & Afrique

165

133

+ 24,1%

+ 14,5%

Amérique Latine

127

101

+ 25,7%

+ 17,3%

Total

5 873

4 931

+ 19,1%

+ 10,4%


Le revenu net en Amérique du Nord enregistre une croissance organique de + 9,3% au 1er semestre (+ 20,7% en reporté, en incluant l’effet positif du taux de change US dollar/ Euro). Cette performance inclut une croissance organique de + 9,1% aux Etats-Unis, reflétant un 1er trimestre solide à + 8,1% et une accélération au 2ème trimestre à + 10,1%.

L’Europe a connu une croissance organique de + 12,3% au 1er semestre (+ 14,7% en publié). En excluant l’impact des activités d’affichage dans les transports et du Drugstore, la croissance organique en Europe s’est établie à + 10,1%. Les activités au Royaume-Uni ont progressé de + 13,8% en organique, de + 10,7%6 en France, de + 3,9% en Allemagne et + 10,4% en Europe Centrale et de l’Est.

Le revenu net en Asie-Pacifique a progressé de + 10,1% en organique (+ 17,0% en publié). La Chine a enregistré une croissance organique de + 6,0%, l’Australie et la Nouvelle-Zélande de + 10,1% et l’Inde de + 9,5%.

La croissance organique de la zone Moyen-Orient et Afrique a progressé de + 14,5% au 1er semestre (+ 24,1% en publié).

En Amérique Latine, la croissance s’est établie à + 17,3% en organique (+ 25,7% en publié). Le Brésil a vu son revenu net augmenter de + 17,1% en organique et le Mexique de + 7,4%.

[1] + 10,1% hors activités d’affichage dans les transports et le Drugstore

[2] Hors activités d’affichage dans les transports et le Drugstore

ANALYSE DES CHIFFRES CLES DU S1 2022

Compte de résultat

L’EBITDA s’établit à 1 287 millions d’euros au 1er semestre 2022, contre 1 052 millions en 2021, soit une hausse de +22,3%. Le taux de marge d’EBITDA ressort à 21,9% du revenu net (+60 points de base par rapport au 1er semestre 2021).

  • Les charges de personnel atteignent 3 888 millions d’euros au 30 juin 2022,
    contre 3 174 millions d’euros en 2021, le Groupe poursuivant son investissement dans ses talents. Ces coûts de personnel représentent 66,2% du revenu net du semestre, contre 64,4% en 2021. Les coûts fixes de personnel s’établissent à 3 375 millions d’euros et représentent 57,5 % du revenu net contre 56,4 % en 2021. Le coût des freelances est en hausse de 64 millions d’euros au 1er semestre 2022, reflétant la hausse de l’activité, et représente 233 millions d’euros au 30 juin. Les coûts de restructuration s’élèvent à 30 millions d’euros sur le semestre contre 12 millions d’euros en 2021.

  • Les autres charges opérationnelles (hors amortissements) sont de 1 372 millions d’euros et se comparent à 1 267 millions d’euros en 2021. Ces coûts représentent 23,4% du revenu net contre 25,7% en 2021, en amélioration de 230 points de base. La structure agile du Groupe a permis de contenir les frais généraux et administratifs dans un contexte d'augmentation du revenu. Par ailleurs, le traitement comptable consécutif au renouvellement de deux contrats d’affichage majeurs en France pour 5 et 10 ans, comme mentionné dans les résultats annuels 2021, a conduit à un impact technique positif de 80 points de base, totalement compensé au niveau des dépréciations. En effet, ces contrats étaient comptabilisés en tant que coût des ventes en 2021 et sont désormais comptabilisés en droits d’utilisation relatifs aux contrats de location et donnant donc lieu à dépréciation.

La dotation aux amortissements est de 269 millions d’euros au 1er semestre 2022, à comparer à 237 millions d’euros au 1er semestre 2021, en hausse de 13,5%. Cette hausse de 32 millions d’euros reflète l’impact des taux de change et des changements de périmètre, ainsi que la contrepartie de la comptabilisation des contrats mentionnée plus haut, en partie compensée par nos actions des dernières années pour réduire notre parc immobilier et notre choix de comptabiliser certaines dépenses informatiques en charges plutôt que de les capitaliser.

Compte-tenu de l’impact neutre du traitement comptable des deux contrats d’affichage sur les charges opérationnelles incluant les amortissements, le levier opérationnel du Groupe représente 250 points de base.

En conséquence, la marge opérationnelle s’établit à 1 018 millions d’euros au 30 juin 2022, en hausse de 24,9% par rapport à 2021. Le taux de marge ressort à 17,3%, en hausse de 80 points de base par rapport à 16,5% en 2021.

Les taux de marge opérationnelle par région s’élèvent à 19,2% en Amérique du Nord, 13,3% en Europe, 20,9% en Asie-Pacifique, 5,5% pour la région Moyen-Orient/Afrique et 7,1% en Amérique Latine.

Les amortissements sur immobilisations incorporelles liées aux acquisitions s’élèvent à 137 millions d’euros sur le semestre, en hausse de 11 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2021. Les pertes de valeur sur les droits d’utilisation d’actifs immobiliers au 1er semestre 2022, liées au plan de consolidation immobilière « All in One », s’élèvent à 44 millions d’euros, une réduction de 48 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2021.

Par ailleurs, les autres charges et produits non courants représentent une charge de 76 millions d’euros, par rapport à un produit de 1 million d’euros au 1er semestre 2021. Ce poste inclut une perte de 87 millions d’euros sur la cession de la filiale du Groupe en Russie, comme annoncé en mars.

Le résultat opérationnel s’élève à 761 millions d’euros sur le semestre contre 598 millions d’euros en 2021.

Le résultat financier, composé du coût de l’endettement financier net et d’autres charges et produits financiers, est une charge de 44 millions d’euros au 1er semestre 2022, en baisse par rapport à la charge de 55 millions d’euros sur la même période en 2021.

  • La charge (nette de produits) sur l’endettement financier net est de 27 millions d’euros sur le semestre, incluant 49 millions d’euros d’intérêts sur l’endettement brut lié principalement à l’acquisition d’Epsilon, partiellement compensés par des produits financiers, pour 29 millions d’euros, en hausse de 17 millions d’euros par rapport à H1 2021, liés à un niveau moyen de trésorerie et des taux d’intérêt plus élevés, notamment aux Etats-Unis. Au 1er semestre 2021, l’endettement financier net avait généré une charge (nette de produits) de 45 millions d’euros.

  • Les autres charges et produits financiers (hors réévaluation des earn-outs) représentent une charge de 13 millions d’euros, et comprennent notamment 45 millions d’euros d’intérêts sur les obligations locatives, et un produit de 34 millions d’euros de réévaluation de la juste valeur des Fonds communs de placement. En 2021, les autres charges et produits financiers correspondaient à une charge de 5 millions d’euros, incluant 35 millions d’euros d’intérêts sur les obligations locatives et un produit de 32 millions d’euros sur la réévaluation de la juste valeur des Fonds communs de placement.

La charge de réévaluation des earn-outs s’établit à 4 millions d’euros au premier semestre 2022, proche des 5 millions sur la même période en 2021.

La charge d’impôt est de 189 millions d’euros sur le 1er semestre 2022, découlant de l’application d’un taux d’impôt effectif prévisionnel pour 2022 de 23,4%, contre une charge d’impôt de 135 millions d’euros en 2021, avec un taux de 24,7%.

La quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence sur le 1er semestre 2022 est un profit de 5 millions d’euros, alors qu’elle n’était pas significative en 2021.
La part des intérêts minoritaires dans le résultat net est une charge de 4 millions d’euros au 30 juin 2022 contre une charge de 6 millions d’euros au 30 juin 2021.

Au total, le résultat net part du Groupe du 1er semestre 2022 est un bénéfice de 537 millions d’euros contre 414 millions d’euros l’année précédente pour la même période.

Free cash-flow

En millions d’euros

S1 2022

S1 2021

EBITDA

1 287

1 052

Remboursement des obligations locatives et intérêts associés

(215)

(179)

Investissements en immobilisations (nets)

(82)

(50)

Intérêts financiers payés (nets)

(63)

(82)

Impôts payés

(251)

(163)

Autres

32

27

Free cash-flow avant variation du BFR

708

605

Le free cash-flow du Groupe, avant variation du besoin en fonds de roulement, enregistre une hausse significative de 103 millions d’euros par rapport au S1 2021 et s’établit à 708 millions euros au premier semestre 2022. Les remboursements de dettes locatives et les intérêts y afférent s’élèvent à 215 millions d’euros au 30 juin 2022. Les investissements nets en immobilisations s’élèvent à 82 millions d’euros, en hausse par rapport aux 50 millions d’euros sur la même période en 2021. Les intérêts financiers nets (principalement constitués des intérêts sur l’endettement brut lié à l’acquisition d’Epsilon) s’élèvent à 63 millions d’euros sur le premier semestre 2022. Les impôts payés s’élèvent à 251 millions d’euros, en hausse de 88 millions, par rapport aux 163 millions payés sur la même période en 2021, en lien avec l’augmentation des profits taxables et d’autres effets divers dont les soldes 2021 à payer.

Endettement net

L’endettement financier net s’établit à 464 millions d’euros au 30 juin 2022 à comparer à un endettement financier net de 76 millions d’euros au 31 décembre 2021.

L'endettement net moyen du groupe sur 12 mois glissants s'est élevé à 1 024 millions d'euros au 1er semestre 2022 contre 2 252 millions d’euros sur la même période en 2021.

ACQUISITIONS ET CESSIONS

Le 8 mars 2022, Publicis a finalisé l’acquisition de Tremend, société basée à Bucarest (Roumanie), une entreprise technologique spécialisée dans le développement de logiciels. Tremend est un acteur majeur de ce secteur, avec plus de 60 millions d’utilisateurs finaux de ses logiciels développés pour ses clients. Publicis Sapient s’appuiera sur l’expertise technologique de Tremend pour développer son nouveau centre de distribution mondial en Europe. Tremend jouit d’une forte expertise développée au cours des 16 dernières années et compte aujourd’hui plus de 650 ingénieurs et développeurs de logiciels aux compétences très recherchées.

Le 15 mars 2022, Publicis a annoncé son désengagement de Russie, avec la cession du contrôle de ses agences au management local. Le Groupe a transféré le contrôle de ses opérations à Sergey Koptev, Président fondateur de Publicis en Russie, avec l’engagement contractuel d’assurer un avenir à ses 1 200 collaborateurs dans le pays. Publicis a ainsi procédé à l’arrêt immédiat de ses activités et investissements en Russie. Cette cession, effective immédiatement, a conduit à une perte de cession exceptionnelle de 87 millions d’euros dans les comptes du premier trimestre. La Russie est déconsolidée depuis le 1er avril 2022.

Le 3 mai 2022, Publicis a annoncé l'acquisition de Profitero, une plateforme SaaS, leader mondial dans le «eCommerce intelligence », qui permet aux marques d’analyser et d’optimiser leurs ventes, leur marketing et leurs performances opérationnelles sur 70 millions de produits vendus en ligne au travers de plus de 700 sites de e-commerce dans le monde. Les produits, la technologie et les 300 salariés de Profitero permettront de renforcer les expertises « Commerce » existantes de Publicis Groupe dans le monde entier.

Le 14 juin 2022, Publicis a annoncé l'acquisition de Wiredcraft, une société de conseil en produits numériques et de technologie dont l’activité est axée sur la Chine et l’Asie-Pacifique, avec des bureaux à Shanghai et Singapour. Wiredcraft rassemble plus de 100 experts locaux et internationaux en technologie, design, ingénierie, gestion de produits, conseil et data, pour aider les marques mondiales à créer et lancer des produits numériques. Wiredcraft propose des solutions dans les domaines de la transformation numérique, du e-commerce et des données de fidélisation des clients.

RSE

Publicis Groupe a poursuivi ses avancées sur chacune de ses grandes priorités.

1 – Diversité, Equité et Inclusion : la 3ème édition 2022 de « Pause for Action » aux Etats-Unis le 29 juin 2022 a rassemblé plus de 13 000 collaborateurs engagés pour échanger et agir en matière d’inclusion, de diversité et de justice sociale. Les données publiées sur la diversité de nos équipes aux Etats-Unis montrent une évolution positive, même s’il demeure évident qu’il faut poursuivre sans relâche les efforts, comme l’a rappelé le président du Directoire Arthur Sadoun, notamment en matière de recrutement, rétention et promotion.

La santé des collaborateurs est demeurée un sujet de préoccupation avec le retour en présentiel progressif dans la plupart des pays sortant progressivement de la pandémie. La protection des collaborateurs est une priorité dans toutes les entités, et les équipes RH/Talents locales restent vigilantes afin de combiner télétravail et retour au bureau pour faciliter le travail hybride.

Marcel, la plateforme interne de Publicis Groupe atteint un taux d’adoption de 90% et occupe une place centrale à plusieurs titres. D’une part, c’est le lieu d’échange à grande échelle, où se déroulent les évènements internes comme « Pause For Action » ou les sessions plénières trimestrielles animées par les dirigeants des pays et leurs Comex. D’autre part, avec Marcel Classes, les salariés peuvent accéder à une offre constamment enrichie de formations et se voient désormais proposer des parcours individualisés de formation avec la mise en place du « Growth Dashboard » unique pour chacune et chacun, qui évolue en fonction des besoins de l’entreprise ou des technologies et des attentes des salariés.

2 – Marketing Responsable : l’outil A.L.I.C.E (Advertising Limiting Impacts & Carbon Emissions) est déployé de plus en plus largement, ce qui permet aux équipes de mesurer les émissions carbone des projets et campagnes menés pour les clients, et surtout, de mettre en œuvre de solutions permettant de réduire les impacts au maximum. A.L.I.C.E permet à toutes les activités proposées aux clients d’être mesurées (création, production, media, technologie, évènements…) dans 100 pays, en suivant la méthode du GHG Protocol et avec l’appui de Bureau Veritas sur la méthodologie de calcul et la mise à jour des facteurs d’émissions.

3 – Lutte contre le dérèglement climatique : les objectifs pour 2030 & 2040 alignés avec le scenario 1.5° ont été à nouveau validés et renforcés à la suite du changement méthodologique fin 2021 de SBTi (Science Based Targets Initiative),

  • 2030 – « Near-Term target » avec une réduction de 50% des émissions des scopes 1+2+3, intégrant le recours à 100% d’énergies renouvelables en source directe avant 2030

  • 2040 – « Long-Term target » avec une réduction de 90% des émissions des scopes 1+2+3, intégrant le recours à la compensation et séquestration carbone pour les impacts résiduels incompressibles.

Par ailleurs, pour la première fois à Berlin, le Women’s Forum a réuni, en amont du G7, 300 participants pour une journée de débats et d’ateliers autour des thèmes de l’égalité femmes-hommes en matière de Santé, Climat et Paix. Le « Call to Action » adressé aux dirigeants des pays du G7 contient 10 recommandations autour de la nécessité absolue de l’intensification de la parité et d’une meilleure intégration de celle-ci dans toutes les décisions politiques et économiques.

Mi-juin 2022, VivaTechnology s’est déroulé de manière hybride avec un évènement physique réunissant plus de 91 000 participants à Paris, avec des sessions en ligne pendant 3 jours réunissant près de 300 000 professionnels autour d’invités prestigieux de la Tech et des start-ups. La chaîne VivaTech News a passé la barre des 4,3 millions de consultations. Au total, pour cette 6ème édition, 400 millions de personnes dans 140 pays ont été touchées par cet évènement, avec un record de plus de 3 milliards de vues sur les réseaux sociaux.
Les actions du Groupe et des agences en matière de RSE sont publiquement accessibles dans la section RSE du site du Groupe et les données sont synthétisées dans la partie CSR Smart data.

PERSPECTIVES 2022

Grâce à un solide premier semestre 2022, à la dynamique commerciale actuelle et à la force de son modèle, le Groupe est confiant dans l'avenir et revoit à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2022 sur tous les indicateurs clés de performance.

Le Groupe anticipe désormais une croissance organique sur l'ensemble de l'année 2022 comprise entre +6 et +7% contre +4 à +5% précédemment, un taux de marge opérationnelle compris entre 17,5% et 18%, contre environ 17,5% précédemment, et un free cash-flow avant besoin en fonds de roulement d'au moins 1,5 milliard d'euros, contre environ 1,4 milliard d'euros précédemment.

*                *

*

NEW BUSINESS

EUROPE

Primark (Data), abrdn (Media), Heineken (Content), Biffa PLC (Commerce), HomeExchange (Digital Media Planning & Buying), Wild (Creative), LVMH (Media), Air Liquide (Digital), Churchilll Insurance (Creative), Neue Zürcher Zeitung AG (Creative), Valoria Capital (Creative), Aroma-Zone (Creative), Metro (Creative), Mundicenter (Creative), Sky Italia (Creative), Sberbank (Content), Mapfre (Media), The Ministry of Education and Science of Bulgaria (Influence), Landkreditt Bank (Media), United Parcel Service (Data), Ferrero (Creative), Expo Serbia (Creative), Campari (Influence), BNP Paribas (Creative), Avon Products (Media), Barclaycard (Creative), Betclic (Creative), Santé Publique France (Production & Digital), Piaggio (Media), South Western Railway (DBT), Hammerson (Creative), Assurpeople.com (Creative), Softbank (Creative), Open (Creative), Castel Afrique (Creative), My Money Bank (Creative), D&G (Creative), Promod (Creative), Royal Canin (Creative), Atlantic Grupa (Content), TotalEnergies (Content), Storytel (Creative), Shopee (Media), Société Générale (Content), Wolters Kluwer Health (Media), Finderella (DBT), BSH Home Appliances (Content)

AMERIQUE DU NORD

McDonald’s (Media), Walmart (Media), Toyota Motor Corporation (DBT), KFC (Media), Boar's Head (DBT), Auto Club Group (Integrated), CVS Health (Creative), Kruger Inc (Influence), Properly (Influence), Liquor Control Board Of Ontario (Influence), Dos Equis (Digital), Colgate (Digital), Off-Lease Only Auto (Digital), Unilever (Shopper), Nestlé (Digital), Inspire Brands (Digital & CRM), The Kraft Heinz Company (Digital), Zespri (Digital), Trident - Mondelez International (Creative), The Scotts Miracle-Gro Company (DBT), Xero (Influence), Amazon (Data), Loblaw (Influence), Regal Entertainment Group (Production), Pacaso (Creative), Nestlé (Data), Intel (Shopper), Cherry Lane Canada (Influence), Heineken (Commerce), Suntory Group (Commerce), HP (Commerce), Dalio Philanthropies (DBT), Toyota Motor Corporation (Influence), Nearmap (Influence), Metrolinx (Content), Pernod Ricard (Commerce), MTY Food Group (Influence), Takeda Pharmaceuticals (Media)

ASIE PACIFIQUE/ MOYEN-ORIENT/ AFRIQUE

ByteDance (Media), L'Oréal (Media & Content), Volkswagen Group (Influence), Vivo Communication Technology Co (Content), Nestlé (Media & Influence), McDonald's (Creative), Wellington Management Company (DBT), PlayerzPot Media Pvt. Ltd. (Creative), SmarTone Telecommunications Holdings Limited (Media), Abbott Laboratories (Commerce), Singapore Telecommunications (Content), Geely Auto Group (Content), Deliveroo (Media), PlayerzPot Media Pvt. Ltd. (Media), Jardine Restaurant Group (Media), Clarins Group (Media), Cool Inc (Media), Humsafar Trust (Creative), Zoomcar (Media), XYXX Apparels (Media), BMW Malaysia (Creative & Digital), PepsiCo (Media & Creative), e& - Etisalat (Creative), Krungthai Bank (Content), Infinix Mobility (Content), Citigroup (Content), Easy Crypto NZ (Media), Meta (Creative), Singapore Ministry of Communications and Information (Media), Westpac Banking Corporation (CRM), Cashrewards (Media), City of Melbourne (Media), Shandong Hongchang cultural and Creative Industrial Park (DBT, New Balance (Production), Amica Financial Technologies (Media), Body Cupid (Commerce), Bank of China (Media), Samsung (DBT), Essity Hygiene & Health (Media, GlaxoSmithKline (DBT), Neom (Media), Shandong Culture & Travel Media Group (DBT), SAIC Volkswagen (Creative), Eureka Forbes (Media), Chunghwa Telecom (Creative), Sephora (Creative), Procter & Gamble (Creative), Lexus (Creative), Ekaterra - Lipton Tea, Pukka Herbs (Media), Edrington (Media), Mix & Match Travel (Media)

AMERIQUE LATINE

AB InBev (Creative), MeatMe (Media & Content), Autoridad del Canal de Panama (Media), Scotiabank Inc (Creative), Compania Nacional de Chocolates de Peru (Content), SodaStream (Media), Alfred Kärcher SE & Co. KG (Media), Celebrity Cruises (Media), Alpina (Creative), Citigroup (Creative), Walmart (Media & Content), VeriTran (Creative), Nestlé (Content & CRM), Logitech (Media)

GLOBAL

AB InBev (Media), Siemens (Creative), Norwegian Cruise Line (Media), Singapore Tourism Board (Media & Creative)

*                *

*
 Avertissement

Certaines informations autres qu’historiques contenues dans le présent document sont susceptibles de constituer des déclarations prospectives ou des prévisions financières non auditées. Ces déclarations prospectives et prévisions sont sujettes à des risques et des aléas pouvant se traduire, ultérieurement, par des données réelles substantiellement différentes. Ces déclarations prospectives et prévisions sont présentées à la date du présent document et Publicis Groupe n’assume aucune obligation quant à leur mise à jour du fait d’informations ou d’événements nouveaux ou de toute raison autre que les réglementations applicables. Publicis Groupe vous invite à prendre connaissance avec attention des informations relatives aux facteurs de risque susceptibles d’affecter son activité telles que figurant dans son Document d’Enregistrement Universel déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), consultable notamment sur le site de Publicis Groupe (www.publicisgroupe.com), y compris une conjoncture économique défavorable, un secteur extrêmement concurrentiel, la disruption du secteur de la publicité et de la communication, les risques liés aux collaborateurs, la possibilité que nos clients remettent nos contrats en cause très rapidement, les risques de défaillance des systèmes d’information et de cybercriminalité, les risques liés aux opérations de fusions et acquisitions, les risques liés à la confidentialité des données personnelles, les risques de litiges, de procédures gouvernementales, judiciaires ou d’arbitrage, les risques liés à la notation financière du Groupe et les risques de liquidité.

propos de Publicis Groupe - The Power of One

Publicis Groupe [Euronext Paris FR0000130577, CAC 40] est un leader mondial de la communication. Le Groupe est présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur, du conseil à l’exécution, en combinant la transformation marketing et la transformation digitale des entreprises. Publicis Groupe se positionne comme le partenaire privilégié dans la transformation de ses clients pour leur permettre de créer une expérience personnalisée à grande échelle. Le Groupe repose sur dix expertises regroupées au sein de quatre activités principales : la Communication, les Medias, la Data et la Technologie. Il propose à ses clients une organisation unifiée et fluide leur facilitant l’accès à l’ensemble de ses expertises dans chacun de ses marchés. Le Groupe est présent dans plus de 100 pays et compte près de 90 000 collaborateurs.
www.publicisgroupe.com | Twitter:@PublicisGroupe | Facebook | LinkedIn | YouTube | Viva la Difference!

Contacts Publicis Group

Delphine Stricker

Communication Director

+ 33 (0)6 38 81 40 00 delphine.stricker@publicisgroupe.com

Alessandra Girolami

Investor Relations

+ 33 (0)1 44 43 77 88 alessandra.girolami@publicisgroupe.com

Clémence Vermersch

Investor Relations

+ 33 (0)1 44 43 72 17 clemence.vermersch@publicisgroupe.com

Annexes

Revenu net : Calcul de la croissance organique

(en millions d’euros)

T1

T2

6 mois

 

Impact des taux
de change
au 30 juin 2022

(en millions d’euros)

Revenu net 2021

2 392

2 539

4 931

 

GBP (2)

12

Impact des taux de change (2)

125

229

354

 

USD (2)

290

Revenu net 2021 au taux de change 2022 (a)

2 517

2 768

5 285

 

Autres

52

Revenu net 2022 avant acquisitions (1) (b)

2 781

3 052

5 833

 

Total

354

Revenu net des acquisitions (1)

19

21

40

 

 

Revenu net 2022

2 800

3 073

5 873

 

 

Croissance organique (b/a)

+10,5%

+10,3%

+10,4%

 

 

(1)  Acquisitions (CitrusAd, Tremend, Profitero, Boomerang, Balance Internet, BBK, Wiredcraft, Taylor Herring, Octopus UK, Means Advertising, Like-A-Rainbow), nettes de cessions (Russia, DPZ&T and Nexus).
(2)  EUR = 1,094 USD en moyenne au S1 2022 vs. 1,202 USD en moyenne au S1 2021
EUR = 0,842 GBP en moyenne au S1 2022 vs. 0,866 GBP en moyenne au S1 2021

Définitions

Revenu net : Revenu après déduction des coûts refacturables aux clients. Ces coûts concernent essentiellement des activités de production et de média, ainsi que des frais divers à la charge des clients. Ces éléments refacturables aux clients ne faisant pas partie du périmètre d’analyse des opérations, l’indicateur revenu net est le plus pertinent pour la mesure de la performance opérationnelle des activités du Groupe.

Croissance organique : Variation du revenu net, hors impact des acquisitions, des cessions et des variations de taux de change.

EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization) : Marge opérationnelle avant amortissements.

Marge opérationnelle : Revenu après déduction des charges de personnel, autres charges opérationnelles (hors autres produits et charges non courants) et dotations aux amortissements (hors incorporels liés aux acquisitions).

Taux de marge opérationnelle : Marge opérationnelle exprimée en pourcentage du revenu net.

Résultat net courant part du Groupe : Résultat net part du Groupe après élimination des pertes de valeur/charge de consolidation immobilière, de l'amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou (moins)-values de cession, de la variation de juste valeur des actifs financiers, de l’impact de la réforme fiscale américaine, de la réévaluation des earn-out et des frais d’acquisition d’Epsilon.

BNPA (bénéfice net part du groupe par action) : Résultat net part du Groupe divisé par le nombre moyen d’actions sur une base non diluée.

BNPA Courant dilué (bénéfice net courant part du groupe par action dilué) : Résultat net courant part du groupe divisé par le nombre moyen d’actions sur une base diluée.

Investissements (capex) : Acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles nettes hors participations et autres actifs financiers.

Free cash-flow avant variation de BFR : Flux nets de trésorerie générés par l’activité après produits financiers reçus & intérêts financiers décaissés, remboursement des engagements sur loyers et intérêts liés, et avant variation de BFR lié à l’activité.

Free cash-flow : Flux nets de trésorerie générés par l’activité après produits financiers reçus & intérêts financiers décaissés et remboursement des engagements sur loyers et intérêts liés

Dette nette (ou dette financière nette) : Somme des dettes financières long et court terme et des dérivés de couverture associés, déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie.

Dette nette moyenne : Moyenne des dettes nettes moyennes mensuelles fin de mois.

Dividend pay-out : Dividende unitaire / BNPA Courant dilué.

Compte de résultat consolidé

 

(en millions d’euros)

 

30
30 juin 2022
(6 mois)
(6mois)

30
30 juin 2021
(6 mois)
(6mois)

31 décembre 2021
(12 mois)

Revenu net1

 

5 873

4 931

10 487

Revenu des coûts refacturables

 

674

562

1 251

Revenu

 

6 547

5 493

11 738

Charges de personnel
Autres charges opérationnelles

 

(3 888)
(1 372)

(3 174)
(1 267)

(6 639)
(2 782)

Marge opérationnelle avant amortissements

 

1 287

1 052

2 317

Dotation aux amortissements
(hors incorporels liés aux acquisitions)

 

(269)

(237)

(477)

Marge opérationnelle

 

1 018

815

1 840

Dotation aux amortissements des incorporels liés aux acquisitions

 

(137)

(126)

(256)

Perte de valeur

 

(44)

(92)

(122)

Autres produits et charges non courants

 

(76)

1

(28)

Résultat opérationnel

 

761

598

1 434

Charges financières
Produits financiers
Coût de l'endettement financier net
Autres charges et produits financiers
Réévaluation des compléments de prix sur acquisitions



 

(56)
29
(27)
(13)
(4)

(57)
12
(45)
 (5)
(5)

(115)
30
(85)
27
(33)

Résultat avant impôt des entreprises consolidées

 

717

543

1 343

Impôt sur le résultat

 

(189)

(135)

(307)

Résultat net des entreprises consolidées

 

528

408

1 036

Quote-part dans les résultats des mises en équivalence

 

5

-

0

Résultat net

 

533

408

1 036

Dont :
- Résultat net attribuable aux participations
ne donnant pas le contrôle

 

(4)

(6)

9

Résultat net attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe

 

537

414

1 027




Données par action (en euros) - Résultat net attribuable
aux propriétaires de la société mère du Groupe

 

 

 

 

Nombre d’actions

 



250 274 576

 

246 106 455

248 620 158

Bénéfice net par action

 

2,15

1,68

4,13

 

 

 

 

 

Nombre d’actions dilué

 

252 508 128

248 475 342

251 695 105

Bénéfice net par action – dilué

 

2,13

1,67

4,08

_____________________________________________

Revenu net : Revenu après déduction des coûts refacturables aux clients. Ces coûts concernent essentiellement des activités de production et de média, ainsi que des frais divers à la charge des clients. Ces éléments refacturables aux clients ne faisant pas partie du périmètre d’analyse des opérations, l’indicateur revenu net est le plus pertinent pour la mesure de la performance opérationnelle des activités du Groupe.

Etat de résultat global consolidé

(en millions d’euros)

 

30 juin 2022
(6 mois)

30 juin 2021
(6 mois)

31 décembre 2021
(12 mois)

Résultat net de la période (a)

 

533

408

1 036

 

 

 

 

 

 

Eléments du résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat

 

 

 

 

 

- Gains (et pertes) actuariels sur régime à prestations définies

 

91

24

48

- Impôts différés relatifs aux éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat

 

(22)

(6)

(8)

 

Eléments du résultat global susceptibles d’être reclassés en résultat

 

 

 

 

 

- Réévaluation des instruments de couverture

 

8

17

29

- Ecarts de conversion de consolidation

 

676

233

590

Total des autres éléments du résultat global (b)

  

753

268

659

 

 

 

 

 

Résultat global de la période (a) + (b)

 

1 286

676

1 695

Dont :

 

 

 

 

- Résultat global de la période attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

 

(1)

(6)

9

- Résultat global de la période attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe

 

1 287

682

1 686

Bilan consolidé

 

(en millions d’euros)

 

30 juin 2022

31 décembre 2021

Actif

 

 

 

Écarts d'acquisition nets

 

12 841

11 760

Immobilisations incorporelles nettes

 

1 433

1 379

Droits d’utilisation relatifs aux contrats de location

 

1 946

1 489

Immobilisations corporelles nettes

 

613

615

Impôts différés actifs

 

172

175

Titres mis en équivalence

 

46

25

Autres actifs financiers

 

393

276

Actifs non courants

 

17 444

15 719

Stocks et en-cours de production

 

328

277

Clients et comptes rattachés

 

10 853

11 315

Actifs sur contrats

 

1 324

979

Autres créances et actifs courants

 

1 101

897

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

3 342

3 659

Actifs courants

 

16 948

17 127

 

 

 

 

Total de l'actif

 

34 392

32 846

 

Passif

 

 

 

Capital

 

102

101

Réserves consolidées, part du Groupe

 

9 212

8 487

Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère du Groupe (Part du Groupe)

 

9 314

8 588

Participations ne donnant pas le contrôle (Intérêts minoritaires)

 

(34)

(33)

Total capitaux propres

 

9 280

8 555

Dettes financières à plus d’un an

 

3 431

3 446

Obligations locatives à plus d’un an

 

2 369

1 801

Impôts différés passifs

 

294

274

Provisions à long terme

 

485

543

Passifs non courants

 

6 579

6 064



Fournisseurs et comptes rattachés

 

 

 

 

14 086

14 479

Passifs sur contrats

 

487

470

Dettes financières à moins d’un an

 

149

184

Obligations locatives à moins d’un an

 

358

288

Dettes d'impôts sur les sociétés

 

368

328

Provisions à court terme

 

268

274

Autres dettes et passifs courants

 

2 817

2 204

Passifs courants

 

18 533

18 227

 

 

 

 

Total du passif

 

34 392

32 846

Tableau des flux de trésorerie consolidés

(en millions d’euros)

30 juin 2022
(6 mois)

30 juin 2021
(6 mois)

31 décembre 2021
(12 mois)

Flux de trésorerie liés à l’activité

 

 

 

Résultat net

533

408

1 036

Neutralisation des produits et charges calculés :

 

 

 

Impôt sur le résultat

189

135

307

Coût de l'endettement financier net

27

45

85

Moins-values (plus-values) de cession d'actifs (avant impôt)

76

(1)

28

Dotation aux amortissements et pertes de valeur

450

455

855

Rémunérations fondées sur des actions

30

25

52

Autres produits et charges calculés

16

11

5

Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence

(5)

-

-

Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence

3

2

2

Impôt payé

(251)

(163)

(362)

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité (1)

(858)

(1 191)

(216)

Flux net de trésorerie liés à l’activité (I)

210

(274)

1 792

Flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement

 

 

 

Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

(84)

(50)

(139)

Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

2

-

3

Acquisitions nettes d'immobilisations financières

18

4

4

Acquisitions de filiales

(400)

(77)

(276)

Cessions de filiales (2)

(43)

-

3

 

 

 

 

Flux net de trésorerie liés aux opérations d’investissement (II)

(507)

(123)

(405)

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement

 

 

 

Dividendes versés aux actionnaires de la société mère

-

-

(227)

Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle

(3)

(2)

(9)

Encaissements provenant de nouveaux emprunts (3)

5

1

9

Remboursement des emprunts (3)

(10)

(190)

(862)

Remboursement des obligations locatives

(170)

(144)

(295)

Intérêts payés sur obligations locatives

(45)

(35)

(70)

Intérêts financiers payés

(84)

(94)

(106)

Intérêts financiers encaissés

21

12

26

Rachats de participations ne donnant pas le contrôle

-

(4)

(14)

(Achats)/Ventes nets d'actions propres et exercice de BSA

7

9

(127)

Flux net de trésorerie liés aux opérations de financement (III)

(279)

(447)

(1 675)

Incidence des variations de taux de change (IV)

258

102

238


Variation de la trésorerie consolidée (I + II + III + IV)

(318)

(742)

(50)

Trésorerie et équivalents de trésorerie au 1er janvier

3 659

3 700

3700

Soldes créditeurs de banques au 1er janvier

(12)

(3)

(3)

Trésorerie à l'ouverture (V)

3 647

3 697

3 697

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture

3 342

2 959

3 659

Soldes créditeurs de banques à la clôture

(13)

(4)

(12)

Trésorerie à la clôture (VI)

3 329

2 955

3 647

Variation de la trésorerie consolidée (VI – V)

(318)

(742)

(50)

  • Détail de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité

 

 

 

Variation des stocks et en-cours de production

(39)

(32)

(23)

Variation des créances clients et autres créances

633

847

(1 218)

Variations des dettes fournisseurs, autres dettes et provisions

(1 452)

(2 006)

1 025

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité

(858)

(1 191)

(216)

 

 

 

 

  •          Dont (49)m€ décaissés dans le cadre de la cession des activités russes

  •          Voir note 15

 

 

 

Tableau de variation des capitaux propres consolidés

Nombre d'actions en circulation

(en millions d’euros)

Capital social

 

Réserves liées au capital

Réserves et résultats consolidés

Réserve de
conversion

Réserve de juste valeur

Capitaux propres attribuables  aux proprié-taires de la société mère

Participations ne donnant pas le contrôle

Total capitaux propres

 

 

 

249 600 509

31 décembre 2021

101

4 581

4 056

(226)

76

8 588

  (33)

8 555

 

 

Résultat net

 

 

537

 

 

537

(4)

533

 

 

Autres éléments du résultat global nets d’impôts

 

 

 

673

77

750

3

753

 

 

Total des produits et charges de la période

-

-

537

673

77

1 287

(1)

1 286

 

-

Dividendes

 

 

(599)

 

 

(599)

(3)

(602)

 

246 225

Rémunérations fondées sur des actions nettes d’impôts

 

 

29

 

 

29

 

29

 

 

Effet des acquisitions et des engagements de rachat des participations ne donnant pas le contrôle

 

 

2

 

 

2

3

5

 

161 412

Exercices de Bons de Souscription d’Actions

1

3

 

 

 

4

 

4

 

1 116 166

(Achats)/Ventes d’actions propres

 

 

3

 

 

3

 

3

 

251 124 312

30 juin 2022

102

4 584

4 028

447

153

9 314

(34)

9 280

 


Nombre d'actions en circulation

(en millions d’euros)

Capital social

 

Réserves liées au capital

Réserves et résultats consolidés

Réserve de
conversion

Réserve de juste valeur

Capitaux propres attribuables  aux proprié-taires de la société mère

Participations ne donnant pas le contrôle

Total capitaux propres

 

 

 

245 577 779

31 décembre 2020

99

4 307

3 585

(816)

7

7 182

(22)

7 160

 

 

Résultat net

 

 

414

 

 

414

(6)

408

 

 

Autres éléments du résultat global nets d’impôts

 

 

 

233

35

268

 

268

 

 

Total des produits et charges de la période

-

-

414

233

35

682

(6)

676

 

5 018 232

Dividendes

2

264

(493)

 

 

(227)

(2)

(229)

 

296 350

Rémunérations fondées sur des actions nettes d’impôts

 

 

28

 

 

28

 

28

 

 

Effet des acquisitions et des engagements de rachat des participations ne donnant pas le contrôle

 

 

16

 

 

16

(16)

0

 

241 301

Exercices de Bons de Souscription d’Actions

0

7

 

 

 

7

 

7

 

698 159

(Achats)/Ventes d’actions propres

 

 

2

 

 

2

 

2

 

251 831 821

30 juin 2021

101

4 578

3 552

(583)

42

7 690

(46)

7 644

 

Bénéfice net par action (de base et dilué)

(en millions d'euros, sauf les actions)

 

30 juin 2022

30 juin 2021



Bénéfice net retenu pour le calcul du BNPA

 

 

 

Résultat net part attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe

A

537

414

Impact des instruments dilutifs :

 

 

 

-   Economies de frais financiers liés à la conversion des instruments
de dettes, nettes d’impôt

 

-

-

Résultat net part du Groupe – dilué

B

537

414



Nombre d’actions retenu pour le calcul du BNPA

 

 

 

Nombre d’actions au 1er janvier

 

253 462 409

247 769 038

Actions créées sur la période

 

133 430

205 975

Actions propres à déduire (moyenne sur la période)

 

(3 321 264)

(1 868 558)

Nombre d’actions moyen retenu pour le calcul

C

250 274 576

246 106 455

Impact des instruments dilutifs : 

 

 

 

- Actions gratuites et stock-options dilutifs

 

2 124 694

2 201 787

- Bons de Souscription d'Actions (BSA)

 

108 858

167 100

Nombre d’actions - dilué

D

252 508 128

248 475 342

(en euros)

 

 

 

Bénéfice net par action

A/C

2,15

1,68

 

 

 

 

Bénéfice net par action – dilué

B/D

2,13

1,67

 

Bénéfice net courant par action (de base et dilué)

(en millions d'euros, sauf les actions)

 

30 juin 2022

30 juin 2021



Bénéfice net retenu pour le calcul du BNPA courant (1)

 

 

 

Résultat net part du Groupe

 

537

414

Eléments exclus :

 

 

 

  • Amortissement des incorporels liés aux acquisitions, net d’impôt

 

103

94

  • Perte de valeur, nette d’impôt

 

33

70

  • Réévaluation des compléments de prix d’acquisition

 

4

5

  • Principales plus (moins) values de cession et d’ajustement de juste valeur des actifs financiers, nets d’impôts (2)

 

50

(28)

Résultat net courant part du Groupe

E

727

555

Impact des instruments dilutifs :

 

 

 

- Economies de frais financiers liés à la conversion des
instruments de dette, nettes d’impôt

 

-

-

Résultat net courant part du Groupe – dilué

F

727

555

 

 

 

 

Nombre d’actions retenu pour le calcul du BNPA

 

 

 

Nombre d’actions au 1er janvier

 

253 462 409

247 769 038

Actions créées sur la période

 

133 430

205 975

Actions propres à déduire (moyenne sur la période)

 

(3 321 264)

(1 868 558)

Nombre d’actions moyen retenu pour le calcul

C

250 274 576

246 106 455

Impact des instruments dilutifs :

 

 

 

- Actions gratuites et stock-options dilutifs

 

2 124 694

2 201 787

- Bons de Souscription d'Actions (BSA)

 

108 858

167 100

Nombre d’actions – dilué

D

252 508 128

248 475 342

 

(en euros)

 

 

 

Bénéfice net courant par action (1)

E/C

2,90

2,26

 

 

 

 

Bénéfice net courant par action – dilué (1)

F/D

2,88

2,23

(1)  BNPA après élimination des pertes de valeur, de l’amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus (moins)- values de cession et d’ajustement de juste valeur des actifs financiers, et de la réévaluation des compléments de prix.

(2)  Au 30 juin 2022, les principales moins-values de cession s’élèvent à (79) millions d’euros et les ajustements de juste valeur des actifs financiers s’élèvent à 29 millions d’euros. Au 30 juin 2021, les principales plus-values de cession s’élèvent à 1 million d’euros et les ajustements de juste valeur des actifs financiers s’élèvent à 27 millions d’euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles