La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 120,61
    +532,95 (+1,59 %)
     
  • Nasdaq

    13 141,35
    +109,67 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2080
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 454,44
    -4 728,86 (-10,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 314,91
    -72,99 (-5,26 %)
     
  • S&P 500

    4 122,64
    +59,60 (+1,47 %)
     

Publicis dopé par les Etats-Unis et l’Asie, optimisme sur la dette

·1 min de lecture

Publicis ne déçoit pas ! Au premier trimestre 2021, le géant de la publicité a dégagé un chiffre d'affaires de 2,392 milliards d'euros : en organique (à changes et périmètre constants), la croissance est ressortie à 2,8% grâce aux Etats-Unis (+4,7% en organique) et à l'Asie (+5,7%). Le troisième groupe publicitaire mondial a salué un début d'année meilleur que prévu. Concernant le deuxième trimestre, il estime pouvoir recouvrer entre 60% et 80% de la baisse de revenu enregistrée au même trimestre en 2020. Cela implique une croissance organique comprise entre 8% et 10%, en faisant l'hypothèse que les conditions sanitaires ne se détériorent pas davantage.

La crise n'étant pas terminée, le manque de visibilité ne permet toujours pas de donner de prévision sur le revenu pour l'année 2021. Comme annoncé lors des résultats annuels 2020, Publicis actualisera ses perspectives en juillet lors de la publication de ses résultats semestriels, lorsque la visibilité sur l'évolution de la situation sanitaire et économique se sera améliorée. Dans le même temps, le groupe continuera à gérer attentivement sa base de coûts et sa trésorerie, tout en préservant son agilité et en investissant dans la croissance future, lui permettant de confirmer ses objectifs de marge et de trésorerie fixés pour l'année.

A lire aussi - Publicis condamné à verser 1,2 million d’euros au frère cadet de Nicolas Sarkozy

Pour 2021, Publicis confirme une amélioration de son taux de marge opérationnelle jusqu'à 50 points (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing : les avions sont “une classe d'actifs précieuse", l’avionneur cherche à rassurer sur les commandes
Joe Biden autorise la vente d’avions de chasse F-35 aux Emirats arabes unis pour un montant colossal, les Démocrates en colère
Instagram : cette nouveauté qui vise à faire baisser la pression sociale
La face sombre de Coinbase : au programme de la newsletter 21 Millions
Uber pourrait se lancer dans la livraison de cannabis