Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 465,97
    +613,30 (+1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 227,31
    +28,74 (+2,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

PSG: Zaïre-Emery est-il actuellement le meilleur espoir du football européen?

Icon

Des regards différents, une lumière plus vive et une excitation palpable autour de lui. Après sa démonstration face à l’AC Milan, mercredi en Ligue des champions (3-0), Warren Zaïre-Emery s'affirme comme le nouveau chouchou du football français. Sans doute sa plus belle promesse. Avec son talent naturel, sa maturité époustouflante et sa mentalité exemplaire, le milieu de terrain du PSG fait l’unanimité en ce début de saison.

Quatre jours après avoir été élu homme du match contre les Rossoneri, avec deux passes décisives à la clé, le joyau de 17 ans a confirmé sa montée en puissance lors de la victoire à Brest, ce dimanche en Ligue 1 (2-3). Bien décalé par Bradley Barcola, il a ouvert le score d’une frappe puissante sur la pelouse de Francis-Le Blé. Avant de livrer une nouvelle prestation de haut niveau dans le Finistère.

Deschamps le suit de très près

De quoi bluffer Luis Enrique, qui en a fait l’un des cadres depuis sa prise de fonction durant l’été. Fort de la confiance de son coach espagnol, Zaïre-Emery enchaîne les rencontres avec Paris, gagne en épaisseur et engrange une précieuse expérience ces dernières semaines. Au point de frapper à la porte de l’équipe de France.

PUBLICITÉ

Déjà surclassé et promu capitaine par Thierry Henry chez les Espoirs, le natif de Seine-Saint-Denis a récemment reçu les compliments de Didier Deschamps, qui était au Parc des Princes lors de PSG-Milan. En attendant de savoir si WZE sera au prochain rassemblement des Bleus, il éblouit déjà l’Europe du football. Au point de se demander si ce n’est pas son plus bel espoir actuellement?

Bellingham crève l’écran avec le Real Madrid

Parmi les joueurs de 20 ans ou moins, Jude Bellingham marche sur l’eau avec l’eau depuis son arrivée au Real Madrid. Auteur d’un doublé décisif sur la pelouse du Barça, samedi lors du clasico en Liga (1-2), le milieu offensif anglais (20 ans) a inscrit 13 buts et délivré 3 passes décisives en 13 apparitions (toutes compétitions confondues). Des performances qui devraient lui permettre de soulever le Golden Boy 2023 le 4 décembre prochain.

Selon la presse espagnole, le n°5 de la Maison Blanche devrait remporter le trophée lancé en 2003 par Tuttosport afin de récompenser le meilleur joueur de moins de 21 ans évoluant en Europe. Il succèdera au Barcelonais Gavi. Mais Bellingham a trois ans de plus que Zaïre-Emery et au même âge, il était seulement en train de s’installer comme titulaire à Dortmund. Avec des stats moins élevées que celle du titi parisien...

Mathys Tel enchaîne les buts avec le Bayern Munich

Eux aussi âgés de 20 ans, Jamal Musiala (Bayer Munich), Florian Wirtz (Bayern Munich), Eduardo Camavinga (Real Madrid), Pedri (Barça), Xavi Simons (Leipzig) ou Rasmus Hojlund (Manchester United) ne sont plus vraiment des débutants au plus haut niveau. Difficile de les comparer frontalement à Warren Zaïre-Emery. Même chose pour Gavi, qui a également remporté l’an passé le trophée Kopa, décerné durant la cérémonie du Ballon d’or. Son successeur sera connu ce lundi au théâtre de Châtelet de Paris. Là encore, il devrait s’agir de Jude Bellingham.

Parmi les prospects de la même génération que WZE, Mathys Tel apparaît comme un sérieux client. Les deux cracks évoluent ensemble chez les Bleuets. En feu depuis le début de saison, l’attaquant de 18 ans a inscrit 6 buts en 342 minutes avec le Bayern Munich. Mais l’ancien Rennais n’est pas encore un titulaire indiscutable en Bavière et son impact sur les prestations globales de l’équipe reste limité.

Lamine Yamal déjà en équipe d’Espagne

Le plus gros rival de Warren Zaïre-Emery se nomme sans doute Lamine Yamal. Le surdoué du FC Barcelone joue déjà un rôle important dans l’équipe de Xavi. A seulement 16 ans, il compte 1 but et 3 passes décisives en 14 rencontres avec le club catalan cette saison (toutes compétitions confondues). Il a également fait des débuts en équipe d’Espagne, avec un 1 but en 2 sélections. Son aisance technique est affolante mais il ne possède pas encore le volume de jeu du prodige parisien, qui ressemble déjà à un vieux taulier sur le pré. Il ne fêtera pourtant sa majorité qu'en mars prochain, à trois mois de l’Euro en Allemagne et quatre des JO de Paris 2024.

Article original publié sur RMC Sport