Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 510,99
    -341,87 (-0,88 %)
     
  • Nasdaq

    16 977,06
    -42,82 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    -0,0045 (-0,41 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 366,13
    -394,64 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,82
    -30,87 (-2,08 %)
     
  • S&P 500

    5 280,11
    -25,93 (-0,49 %)
     

PSG : ce que vont coûter à Messi ses deux semaines de suspension

Sebastian Frej/MB Media / Getty Images

La suspension de Messi pour deux semaines, une aubaine pour les finances du PSG. L'absence de l'international argentin, écarté par le club en raison d'un voyage non autorisé en Arabie saoudite, va permettre au premier de Ligue 1 de réaliser quelques économies. En prenant la décision de suspendre son numéro 30 pour 14 jours, sans salaire, le club parisien va économiser plus d'un million d'euros, d'après les estimations de Sportune.

En effet, alors que le septuple Ballon d'Or émarge à 40,5 millions d’euros brut par an, lorsque l'on rapporte ce salaire au mois, le champion du monde argentin touche pas moins de 3,375 millions d'euros. Ses deux semaines de retenues de salaire représentent donc un manque à gagner pour la star du PSG de 1,56 million d'euros environ.

En comparaison à certains de ses coéquipiers, Messi gagne par exemple plus en deux semaines que Marquinhos en un mois, pourtant le défenseur le mieux payé de Ligue 1 et le quatrième plus gros salaire du club, à 1,2 million d'euros brut par mois, rappelle Sportune. Plus frappant encore, la légende argentine gagne en 15 jours autant que le milieu de terrain du Losc Rémy Cabella ou que le gardien du RC Lens Brice Samba, en un an.

Une retenue de salaire qui ne devrait néanmoins pas trop impacter les finances de Lionel Messi dont la fortune est estimée à 600 millions d'euros. Privé d'entraînements et de matchs pendant toute la durée de sa suspension, le joueur argentin semble plus que jamais sur le départ après deux saisons mitigées (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

A quoi ressemblera la version cargo de l’A350 repoussée à 2026 ?
SNCF : Valérie Pécresse contre la future ligne à grande vitesse Paris-Normandie
Des "progrès effrayants", la déclaration glaçante de l'inventeur de l'IA
Deux enfants de 10 ans travaillaient gratuitement dans un McDonald's
CAC 40 : de la prudence après la Fed et avant la BCE