Marchés français ouverture 2 h 41 min

Le PSG se rend à Dijon en avion, son bus fait l'aller-retour à vide

Les enjeux environnementaux ne semblent pas vraiment concerner le Paris Saint Germain. Le club de foot de la capitale a en effet provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux après son déplacement à Dijon pour son quart de finale de la Coupe de France. La raison ? Les parisiens ont loué un Boeing 737-505, pour faire ce déplacement, révèle l’Equipe ce vendredi 14 février. "Un événement qui demande un dispositif de sécurité important et une bonne organisation", a d’ailleurs commenté l’aéroport de Dijon Bourgogne sur son compte Facebook.

Là où la situation est encore plus improbable c’est que pendant que les joueurs faisaient le déplacement en avion, le bus du PSG a effectué lui aussi le trajet pour pouvoir accueillir les joueurs à leur descente de l’avion et les conduire jusqu’au stade dans le bus officiel du club. Un trajet à vide de 348 km. "La planète vous remercie ! Vous avez entendu parler du réchauffement climatique ?" s’offusquent ainsi des internautes. D’autant plus que, si le trajet en bus prend 4h, un simple voyage en train aurait permis aux joueurs de voyager bien plus proprement pour seulement 25 minutes de plus.

Le LOSC vs l’OL

En effet, rappelle l’Equipe, le trajet en avion a duré 1h10 alors qu’un trajet en train ne prend qu’1h35. Le club de la capitale n’en est, par ailleurs, pas à son coup d’essai, précise Ouest-France. En 2014, les stars du PSG avaient fait un aller-retour en avion pour aller à Caen, soit 35 minutes de vol. Une attitude qui va à l’encontre des décisions de plusieurs club européens comme l’Ajax d’Amsterdam ou le LOSC à Lille qui ont choisi de remplacer l’avion par le train pour leurs déplacements.

>> A lire aussi - Le PSG possède la troisième masse salariale la plus importante en Europe

Reste les mauvais élèves. Outre le PSG, le club de foot de Lyon a également été vivement critiqué sur les réseaux sociaux ce week-end pour son attitude peu écologique. Les jours de l’OL ont en effet voyagé en jet privé jusqu’à Paris pour la 24e journée

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Aberrant", "études faussées" : un projet d'autoroute fait polémique en Haute-Savoie
Pyrénées : la station manque de neige, elle en fait venir par hélicoptère
Dieselgate : Volkswagen propose 830 millions d'euros... pour rien !
Cette console qui n’a jamais vu le jour s’arrache lors d’une vente aux enchères
Réforme des retraites : 41.000 amendements déposés, deuxième record de la Ve République