La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 120,88
    +38,57 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

PSG : Qatar Airways, BEIn, QNB… les sponsors qatariens vont devenir majoritaires

Depuis dimanche 15 mai, le PSG est en déplacement au Qatar, pour honorer certains engagements auprès de ses principaux sponsors. Ces derniers, présents au bord de la pelouse du Parc des Princes, au centre d'entrainement ou encore sur les maillots des joueurs, génèrent des millions d'euros de revenus pour le club de la capitale.

Bien conscient de ces ressources importantes, le PSG ne pouvait pas se dérober. Ainsi, tous les joueurs se sont envolés pour Doha, où ils ont été répartis en petits groupes, pour répondre au mieux aux sollicitations des partenaires. D'autant que pour la saison 2022/2023, les principaux revenus de sponsoring proviendront de groupes qatariens, rapporte Le Parisien. Une première depuis 2019. Leurs noms : Qatar Airways, Ooredoo, QNB, office du tourisme du Qatar, Aspetar et BeIN Sports.

En effet, après trois saisons de présence, le sponsor principal du maillot "All", la marque du groupe Accor, va céder sa place. Un contrat à environ 55 millions d'euros par an pour le club de la capitale, qui a trouvé son successeur : Qatar Airways. Déjà parmi les sponsors "premium" du PSG, la compagnie aérienne apparaîtra désormais sur les maillots. Les négociations sont toujours en cours, même si la direction du club tablerait sur un contrat similaire. Mais le possible départ de Kylian Mbappé pourrait venir jouer les trouble-fête et faire baisser le montant du contrat. Pas d'inquiétude pour l'heure du côté du PSG, qui table toujours sur 250 millions d’euros par saison de revenus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Si vous n'aimez pas les contenus de Netflix, partez !" : le message de Netflix à ses employés
À défaut de toilettes, les conductrices de la SNCF se sont vues proposer des culottes menstruelles
CAC 40 : la Fed promet de la "douleur", les craintes de récession et de stagflation augmentent
Voici le classement des sportifs les mieux payés en 2022
Electricité : EDF revient à la charge contre la mesure du gouvernement visant à contenir les prix

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles