Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 106,69
    +6,79 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,10
    -34,22 (-2,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

PSG-Dortmund: "La Ligue des champions n'est pas une obsession", Marquinhos valide le nouveau discours des dirigeants

AFP

Chaque année, à l'approche du retour de la Ligue des champions, une question revient souvent dans les esprits: est-ce que le PSG peut enfin remporter la Coupe aux grandes oreilles ? Après de nombreuses déceptions ces dernières années, dont les deux éliminations consécutives au stade des huitièmes de finale, le club de la capitale se lance dans une nouvelle campagne européenne ce mardi avec la réception du Borussia Dortmund (21 heures sur RMC Sport 1). Avec donc, toujours, cette interrogation: le PSG se focalise-t-il trop sur un succès en C1 ?

Marquinhos et Luis Enrique ont apporté un début de réponse lundi à la veille du premier grand rendez-vous continental de la saison. "La Ligue des champions n'est pas une obsession, pas une pression, assure le défenseur brésilien. On travaille parce qu'on est des compétiteurs. Le club a cette volonté d'aller chercher toutes les compétitions dont celle-là. On veut arriver tout en haut. On connaît le chemin, c'est long, il faut y aller pas à pas, c'est une compétition très difficile à aller chercher. On a cette volonté. C'est le travail, le quotidien qui va parler."

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"L'obsession ne marche pas, dans aucun secteur de la vie"

Un point de vue partagé par son entraîneur Luis Enrique. "Quand un club est obsédé par quelque chose, ce n'est jamais bon signe. Il faut avoir de l'ambition mais l'obsession ne marche pas, dans aucun secteur de la vie, abonde le technicien espagnol, qui a soulevé le trophée en 2015 avec le FC Barcelone. Il faut attendre de voir comment la compétition se lance. Le foot est un sport merveilleux, tous les résultats sont possibles. Tu peux jouer un match incroyable et perdre, mal jouer et gagner. En tant que club, nous jouons toutes les compétitions pour les gagner, c'est l'objectif. Il est très ambitieux mais c'est nécessaire."

PUBLICITÉ

L'ambition sera nécessaire pour les Parisiens afin de s'extraire du groupe de la mort de la compétition. Outre Dortmund, le champion de France se frottera à l'AC Milan et Newcastle.

Article original publié sur RMC Sport