Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 089,11
    -466,34 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,95
    -33,38 (-2,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

PSG-AC Milan: comment rebondir après la claque reçue face à Newcastle?

PSG-AC Milan: comment rebondir après la claque reçue face à Newcastle?

Le 4 octobre dernier a sans doute été l’une des pires soirées européennes du PSG depuis l’arrivée de QSI. Giflés et dominés par des Magpies en feu dans une ambiance bouillante à St James’ Park (4-1), les Parisiens ont pris le bouillon et le plan de Luis Enrique n’a pas du tout fonctionné. Le technicien espagnol avait choisi d’aligner quatre éléments offensifs (Ramos, Mbappé, Kolo Muani, Dembélé) dans un 4-2-4 qui a trop rarement mis Newcastle en danger malgré une large possession (74%).

>> Suivez l’avant-match PSG-AC Milan en direct

“Il faut attaquer, comme toujours”

Attaquants transparents, milieux dominés, défenseurs dépassés… Rien ou presque n’avait fonctionné face aux Anglais. Que faudra-t-il donc changer pour la double confrontation face aux Milanais, deux “matchs vitaux” pour la suite de la campagne europénne des Parisiens? “Nous devons changer le résultat. C’est l’objectif. Pour nous, c’est un match excitant face à un adversaire à notre niveau. Nous allons jouer notre deuxième match face à nos supporters et nous espérons un résultat différent”, a confié Luis Enrique au micro de RMC Sport, avant de donner plus de précisions en conférence de presse.

PUBLICITÉ

“Il faut attaquer, comme toujours", a-t-il clamé.

"On a toujours attaqué plus, on a eu la possession. Il faut aussi défendre en pressant. C’est ma philosophie, et je pense que l’équipe y est acclimatée. Je suis optimiste sur ce que je vois et que je sens de la part de mes joueurs (...) L’AC Milan joue en 4-3-3, joue très bien avec et sans ballon, sait comment défendre. Ils ont aussi adapté leur composition. On saura ce qu'on doit faire s'ils changent. Sinon, on jouera comme on joue d'habitude."

Faux pas interdit

Tout autre résultat qu’une victoire ce mercredi pourrait nettement compliquer l’avenir du club de la capitale en Ligue des champions. Deuxième du groupe de la mort (3 pts) derrière Newcastle (4), le PSG doit se méfier d’un réveil des Rossoneri, qui restent sur deux 0-0 en C1. Emmenés par un Kylian Mbappé retrouvé et buteur face à Strasbourg samedi (3-0), les champions de France s’attendent à un “match difficile” selon Gianluigi Donnarumma, qui n’a pas oublié la triste soirée à St James Park’ il y a trois semaines.

"C'était un match où on pouvait mieux jouer, on était énervé. On savait que Newcastle serait difficile, on doit regarder vers l'avant, nous avons un gros match. C'est un groupe très équilibré. Il y a aura beaucoup d'émotions fortes et il faudra tout faire pour gagner trois points."

Article original publié sur RMC Sport