Marchés français ouverture 5 h 33 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 601,21
    +359,00 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2099
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 372,35
    +509,58 (+1,77 %)
     
  • BTC-EUR

    30 400,61
    -184,60 (-0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    720,38
    -14,77 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

PSA Peugeot Citroën mise sur le e-commerce et Fiat Chrysler, après une année à oublier

·2 min de lecture

PSA Peugeot-Citroën a été bien éprouvé par la crise du Covid-19 en 2020, véritable annus horribilis pour la firme de Sochaux. En passe de se marier à Fiat Chrysler, le constructeur automobile français a vu ses ventes mondiales plonger de 27,8% en 2020, à 2,5 millions de véhicules. Les volumes ont notamment chuté en Europe (-29,7% à 2,1 millions), où le groupe a réalisé près de 85% de ses livraisons, et en Chine (-57,7% à 45.965), le premier marché mondial. Sur ce territoire, il connaît depuis plusieurs années un recul ininterrompu, alors qu'il y écoulait encore 740.000 véhicules en 2014.

Mettant en avant les effets néfastes de la pandémie de Covid-19 sur son activité, PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) souligne que la crise a néanmoins été l'occasion de se développer sur le e-commerce. Il espère ainsi écouler 100.000 véhicules via ce canal d'ici fin 2021 en Europe, contre 40.000 l'an dernier. Sur le Vieux Continent, le constructeur relève également que ses ventes "se sont fortement redressées" lors du second semestre 2020, augmentant de 40% par rapport aux six premiers mois de l'année. Il met également en avant le maintien de sa part de marché sur son principal territoire, la France.

>> A lire aussi - Carlos Tavares (PSA) : "la voiture de demain coûtera plus cher"

La tendance a été similaire en Chine, où les livraisons progressent mois après mois depuis septembre, atteignant en décembre 2020 leur niveau de décembre 2019. Sur la zone Moyen-Orient-Afrique, PSA se félicite d'avoir vu ses livraisons grimper de 20%, à près de 200.000 unités, dans un marché en baisse de 14%, tandis qu'il a souffert en Amérique latine (-29,7% à 95.357). Parmi les entités du groupe, c'est Peugeot qui a le mieux résisté en 2020 (-23% à 1,1 million de ventes) et Opel Vauxhall qui a été la plus pénalisée par la crise sanitaire (-35% à environ 630.000).

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

PSA est désormais tourné vers son mariage avec Fiat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Volkswagen n’a pas encore rendu les armes face à Tesla
En direct - Luca de Meo (Renault) annonce le retour de la R5 dans une version électrique
Honda ferme son usine au Royaume-Uni à cause de problèmes d’approvisionnement
Poser un sticker sur la plaque d’immatriculation est illégal, tranche la Cour de cassation
Un an d’attente pour l'Opel Mokka-e, victime de son succès en Allemagne