La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1730
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 942,58
    -1 742,73 (-4,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 046,78
    -17,06 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Prudence face à l’arnaque "aux fausses infractions pornographiques"

·1 min de lecture

Les gendarmes du Calvados mettent en garde contre une arnaque qui semblerait provenir de leurs services.

C'est une arnaque qui commence à devenir un marronnier. Selon nos confrères de Paris Normandie, l'arnaque "aux fausses infractions pornographiques" est de retour. Elle a été mise en lumière dès le 15 août par les gendarmes du Calvados puisqu'elle la met en scène directement : "Fausses infractions, mais vraies arnaques". Les gendarmes appellent à la plus grande vigilance, puisque dernièrement, l'escroquerie est revenue sur le devant de la scène.

Des Français ont reçu des courriers qui semblent venir de la gendarmerie. "Il vous indique que les autorités sont au courant que vous avez consulté des sites pédopornographiques ou pornographiques, que vous allez être fiché prochainement ? C'est une arnaque", met en garde fermement la gendarmerie du Calvados.

>> A lire aussi - Un couple perd toutes ses économies après une arnaque sur Leboncoin

Si vous rencontrez ce genre de situation, la conduite à tenir est simple. D'abord, il ne faut pas répondre, ni cliquer sur le lien qui est envoyé. Car si par mésaventure vous le faites, les escrocs pourraient avoir accès à bon nombre de vos données personnelles. D'autre part, la gendarmerie invite à bloquer l'expéditeur et signaler le message sur la plateforme PHAROS. En ligne, en quelques clics, vous pouvez signaler toute pratique dangereuse.

Cet été, les tentatives d'escroquerie se multiplient dans l'Hexagone. Des arnaques que Capital vous rapporte très régulièrement. Que ce soit celle à l'horodateur où l'escroc subtilise la carte bancaire, celle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réchauffement climatique : le Groenland fait face à une première
Jean Castex ne veut “renoncer à aucun levier pour inciter à la vaccination"
Covid-19 : gare à la rentrée des classes ? Jean-Michel Blanquer accusé d'être "dans le déni" !
Afghanistan : comment le pays pourrait perdre des milliards de dollars à cause des talibans
Afghanistan : Facebook, Twitter... le dilemme des réseaux sociaux face aux talibans

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles