Marchés français ouverture 7 h 45 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0693
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 171,27
    +59,17 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    27 790,33
    -205,93 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    659,93
    -11,08 (-1,65 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

Protection des données personnelles : les nouveaux réflexes à avoir

Seriez-vous prêt à vous promener dans la rue avec votre numéro de carte bancaire affichée sur votre T-shirt ? À distribuer des photos personnelles au hasard de vos rencontres ? Sans doute pas. Toutes ces informations que vous diffusez en ligne sous la forme de données méritent d’être protégées ou, en tout cas, que vous ayez la pleine conscience des conséquences encourues. C’est tout l’objet d’une nouvelle campagne de co-innovation lancée par EDF Pulse & You jusqu’au 15 mai prochain pour comprendre votre relation à vos données personnelles, notamment pour un meilleur service client ou lors de l’utilisation d’objets connectés. Avant d’en partager toutes vos bonnes idées, petit tour d’horizon des bons réflexes à adopter pour protéger toutes vos informations.

https://bit.ly/381Kqkz

Limiter les informations publiées

Ça peut paraître un peu répétitif, mais il peut toujours être utile de le rappeler, n’oubliez pas le principe de minimisation : limitez au maximum les informations que vous livrez en pâture sur Internet. Pour les formulaires en ligne par exemple, ne remplissez que les cases obligatoires ou nécessaires à la qualité du service attendu. Sur les réseaux sociaux, à vous de bien comprendre ce que vous diffusez et l’usage qui peut en être fait, ou au moins d’en restreindre la portée par le biais des paramètres de confidentialité. Certains Pulseurs le mentionnent d'ailleurs sur la plateforme, en indiquant qu'ils font le choix de ne plus partager de photos de leurs familles sur les réseaux sociaux par exemple.

D'ailleurs, ​n​​​​’oubliez pas non plus que les contenus diffusés sur Facebook restent votre propriété intellectuelle mais peuvent être utilisés par l’entreprise « pour héberger, utiliser, distribuer, modifier, exécuter, copier, représenter publiquement ou afficher publiquement, traduire et créer des œuvres dérivées de votre contenu ». En clair, la photo de votre bébé peut être réutilisée par exemple dans les publicités pour le...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles